La femme qui pleure avec un mouchoir

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (337 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le tableau « La femme qui pleure avec un mouchoir » a été réalisé par Picasso en 1937.. Elle est actuellement dans le musée de la Reine Sofia à Madrid.

La peinture représente une femmequi tient dans la main droite un mouchoir.
La peinture se focalise principalement sur le visage et les mains de la femme. Il y a aussi la partie basse de son corps. Le fond est neutre, iln’y aucune décoration. Le peintre veut que l’on se concentre sur le sujet.
Le portrait traduit la douleur de la femme. Les yeux sont désorbités. La main droite saisit la mouchoir avec rage. Elleest crispée, et cette crispation est représenté par les traits noirs sur le mouchoir. On peut voir que le même bras est tordu. La femme mord dans le mouchoir pour ne pas crier. L’autre mainest ouverte, en signe de défense, ou de peur. Le noir et le marron accentue encore plus le coté désespéré de l’ensemble.
La femme souffre terriblement. Ses vêtements paraissent la blesseret lui faire mal, à cause des angles qui marquent l’agressivité.

C’est une peinture cubiste : On le voit avec les formes géométriques, la dislocation des éléments : le nez est à droite duvisage et non au centre. Et pour finir, tous les éléments du visage se trouvent sur une seule face. Ce sont les principales caractéristiques du cubisme. Picasso a peint une série de femmecomme ca, avec un mouchoir. On peut associer cette peinture avec la peinture « guernica » de 1937. Les 2 évoquent la douleur des personnes durant la guerre civile en Espagne.

En Espagne en1936, le général Franco soulève l’armée espagnole contre le gouvernement républicain de gauche. C’est le début d’une guerre civile effroyable entre nationalistes ( partisans de franco) etrépublicains. En 1939, Franco qui a reçu l’aide militaire de Hitler et Mussolini, l’emporte. 600 000 Espagnols sont morts, 500 000 autres s’exilent pour échapper à la dictature qui s’installe.
tracking img