La filière cacao

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1603 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PRIME SSG-INFO

Compétences des acteurs de la filière.

Grandes interactions régissant l’industrie du chocolat.

La filière cacao est remarquable par la grande diversité des acteurs qui interviennent, de la culture des fèves de cacao jusqu’à la l’obtention de ces tablettes de chocolat que l’on découpe avec beaucoup de plaisir. Nous tenterons d’extraire de cette chaîne les principauxacteurs, de relever leurs compétences puis de découvrir les différents liens qui résident entre eux.

Le premier maillon est évidemment le producteur, élément sur lequel repose toute la chaîne à suivre. Il est notable que le cacao est presque intégralement récolté par de petits producteurs. Installés en Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Ghana), en Amérique du sud ou en Malaisie principalement, leursterres n’excèdent que rarement les cinq hectares. C’est donc dans cette agriculture familiale paysanne que sont amassées les fèves de cacao, après que les plants de cacaoyer aient été soignés et les cabosses (fruits du cacaoyer) ouvertes. Ces fèves doivent encore fermenter quelques jours pour être complètement débarrassées de leur pulpe et être séchées quelques semaines au soleil. Le Brésil faitnéanmoins entorse à la règle en termes de type d’agriculture puisqu’on y trouve d’immenses propriétés exploitant des centaines de personnes en vue de cultiver le cacao. Une fois les fèves séchées, les cultivateurs de cacao ont terminé leur tâche et vendent alors celles-ci à des revendeurs locaux venus prospecter dans les villages. Ces intermédiaires acheminent les fèves vers la ville pour ensuite lesrevendre aux exportateurs. On peut trouver un ou plusieurs intermédiaires locaux avant que l’exportateur ne soit en possession des fèves. Les producteurs ont aussi la possibilité de vendre le fruit de leur travail à de plus grands marchands ou encore à des coopératives (organisations de producteurs) en s’engageant à leur fournir l’ensemble de leur récolte. L’avantage est bien sûr que cescoopératives sont plus aptes à se défendre contre la dure réalité du marché.

MATIERE PREMIERE
Une fois les fèves entre les mains des exportateurs, entrent en jeu les courtiers qui vont exécuter la transaction en servant d’intermédiaire entre l’exportateur et l’importateur. Leur rôle est décisif économiquement, d’autant plus que le prix du cacao est sujet à de grandes fluctuations. Cette volatilités’explique par la spéculation, la dérégulation des marchés et les mauvaises conditions climatiques pouvant affecter les récoltes. Le cacao est une marchandise dont le prix est fixé sur les marchés de matières premières de Londres et de New-York. Au prix obtenu, il faut soustraire la taxe faite par les administrations des Etats, puis ce qui revient aux négociants, aux acheteurs, aux Page 1 sur 3 transporteurs, aux récolteurs et à la longue liste d’intermédiaires qui existent entre les multinationales importatrices et les producteurs. Il faut aussi noter le pouvoir des multinationales qui importent le cacao, capables d’influencer les prix en Bourse en retenant, achetant ou vendant d’importantes quantités de cacao. Au final, le petit producteur ne touche pratiquement rien.

TRANSFORMATION ENCHOCOLAT
Les importateurs sont majoritairement les multinationales des pays industrialisés, spécialisées dans l’industrie chocolatière. Ayant acheté les fèves, elles peuvent opérer à la transformation de celles-ci en cacao. Concrètement, les fèves sont torréfiées avant d’être broyées pour obtenir la fameuse pâte de cacao. On peut aussi produire du beurre de cacao ou encore de la poudre de cacao,par affinage. Presque la moitié de l’industrie mondiale de transformation est contrôlée par trois multinationales : Cargill, Archer Daniel Midland et Barry-Callebaut. Ces groupes industriels sont puissants mais peu connus tout simplement parce qu’ils se contentent de transformer les fèves puis de revendre leurs produits à de nouvelles multinationales (beaucoup plus emblématiques celles-ci,...
tracking img