La fin d'un monde bipolaire ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1179 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
En 1991, suite à l'échec de la politique de Gorbatchev nommée "Perestroïka" la Guerre Froide se termine et cet événement va crée un bouleversement dans l'équilibre mondial.
Les États-Unis d'Amérique se retrouvent seul superpuissance. La fin de la Guerre froide ne signifie pas la pacification des relations internationales. Au contraire, des conflits (ré)apparaissent dont la compréhension et lerèglement sont plus complexes. Dès août 1990, George Herbert Walker Bush, nouveau président des États-Unis, annonce la fin de l’affrontement Est/Ouest, c’est-à-dire de la guerre froide et de la bipolarisation du monde. Néanmoins, cet affrontement, appelé alors « guerre tiède » continue au niveau économique de la guerre ou de la lutte d'influence via la soft ou le hard power entre les Américains etles Russes en Europe orientale.
Quels sont les nouveaux acteurs et enjeux des relations internationales depuis 1991?
Tout d'abord, dans une première partie, nous étudierons, à la possibilité de fin d'un monde bipolaire. Puis, dans une deuxième partie, nous analyserons les nouvelles menaces qui pèsent sur les relations internationales.
I) La fin d'un monde bipolaire…
Un monde unipolaire seraiten train de se construire. Il serait motivé par le principe de la domination d'une seule et même superpuissance qui régnerait sur le monde. C'est ce qu'aurait avancé la suprématie américaine. Les Etats-Unis veillant partout et par tout moments, il serait devenu ce qu'on appelle "Les Gendarmes du Monde" établissant une police internationale et intervenant des les conflits extérieurs. Il choisiraitalors d'adopter les décisions de façon unilatérale en faisant absence de multilateralisme donc sans consulter les autres et sans sollicitation des grandes organisations internationales donc une absence de résolution de l’ONU. Le président Bill Clinton désire vouloir moins impliquer son pays dans les conflits internationaux qu'il représente en 1998. Ceci dit peu de temps après que l'Irak essuie unbombardement venant des Etats-Unis. Il serait donc erroné de dire que cet monde unipolaire aurait été toujours voulu par le peuple américain et les autorités qu'il l'a compose. Bien entendu, ce discours n'a été plus valable peu après les attentats du 11 septembre, en tout cas, face à une opinion américaine. Cette tentative de contrôle des bombardements sur l'ennemi américain n'est désormais pluspossible, et le monde serait géré de façon multilaterale, laissant à l'abandon l'unilatéralité des décisions. Malgré l'essor des définitions qu'il convient d'attribuer à ces deux modes stratégiques, ce monde reste très "hiérarchisé" en prenant compte de la Triade étant considéré comme un pôle majeur dans le monde entier. Les inégalités de développement sur la planète est expliqué par ce paradoxebien réelle, néanmoins car la fusion hétérogène de l'hémisphère nord et sud sont aussi présents. Enfin, ces définitions qui s'entrechoquent l'une à l'autre sont faites pour cohabiter ensembles. Elles se juxtaposent malgré les définitions contradictoires. Se contenter d'une d'entres elles parmi toutes, c'est ainsi négliger le contour de la question.
II ) ...Qui ne signifie pas la fin des tensionsLa fin de la guerre froide, contrairement à ce que l'on pourrait penser, ne signifie pas la fin des guerres dans le monde, et la fin d'une menace qui peser alors sur la planète n'a pas entrainé la fin des conflits. Nous distinguons, en général, deux types de conflits principaux. Il y a les conflits internes qui possèdent une certaine dimension ethnique ou nationaliste comme par exemple laYougoslavie, Rwanda et le Nigeria. En Indonésie, Algérie et Philippines sont à caractère religieux. Enfin à dimension révolutionnaire, Chiapas au Mexique. A noter qu'il existe aussi à différents motifs mais dès lors beaucoup plus complexe, comme la Colombie et la Birmanie qui sont de près ou de loin liés au contrôle du marché de la drogue.
Le deuxième types de conflits est internationaux. Les...
tracking img