La fonction du roman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 30 (7367 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
1

[Article paru dans : Mémoires de la Société de Linguistique de Paris, n.s., V, 1997 (« Grammaticalisation et reconstruction »), p. 103-121.]

QUELQUES FAITS DE GRAMMATICALISATION DANS LE SYSTEME VERBAL BERBERE. par Salem CHAKER

Résumé
L’exploration morphogénétique du système verbal berbère dans sa diversité dialectale synchronique met en évidence, dès une date très ancienne («proto-berbère »), des stratégies multiples de renouvellement/spécification sémantique du système par la grammaticalisation d’unités de nature très diverse : systématisation d’allongements consonantiques et vocaliques d’origine expressive, menant à la constitution de nouveaux thèmes verbaux fondamentaux ; (trans-)grammaticalisation d’unités déictiques, de locatifs et de subordonnants, sous la forme depréverbes spécifiant les thèmes primitifs d’aoriste et d’aoriste intensif ; grammaticalisation avancée d’anciens auxiliaires verbaux, marquant diverses valeurs temporelles (futur/passé/concomitance-actualité) ; enfin, recours à d’innombrables auxiliaires verbaux, appartenant aux classes lexico-sémantiques du mouvement, des attitudes physiques, de l’état et de la durée... pour apporter au verbe auxiliéde subtiles nuances aspectuelles, temporelles et/ou modales. Et, malgré l’absence de témoignages conséquents sur les formes anciennes de la langue, la dialectologie, par la comparaison des multiples formes de l’infinie variété du berbère, permet de reconstruire assez aisément les processus diachroniques et de proposer, dans la plupart des cas, des étymologies solides et des chaînes degrammaticalisation cohérentes.

* Malgré la rareté et l’obscurité des témoignages sur ses formes anciennes et son développement historique, la langue berbère est un objet particulièrement intéressant du point de vue de l’étude des processus de grammaticalisation. Le paradoxe n’est qu’apparent : si, faute d’une véritable tradition écrite, nous n’avons pas d’accès direct aux évolutions de la langue, nousavons en revanche, à travers la dialectologie des formes synchroniques des innombrables variétés du berbère, un formidable moyen d’observation et de reconstruction, tant au plan des formes que des signifiés. La dispersion de la langue sur une aire géographique immense (toute l’Afrique du nord et le Sahara), sa fragmentation en îlots linguistiques largement indépendants les uns des autres, traitscouplés avec une profonde unité structurale, font qu’il est souvent possible de suivre et de comprendre, en synchronie, les transformations diachroniques et notamment la genèse de nouveaux outils grammaticaux. Fréquemment même, tous les stades d’un processus de grammaticalisation peuvent être relevés de manière simultanée dans les différents dialectes berbères, voire à l’intérieur d’un même dialectedans ses innombrables variantes locales (ses "parlers" dans la terminologie berbérisante). Coexistent ainsi souvent, dans la diversité berbère, les deux stades extrêmes — et toutes les positions intermédiaires — d’une chaîne de grammaticalisation : la phase initiale du simple assemblage lexical facultatif jusqu’au stade ultime de morphologisation absolue où le matériau de départ est complètementméconnaissable, dans sa forme comme dans sa fonction.

2

Le système verbal berbère est un exemple privilégié de cette situation de coexistence de stades d’évolutions décalés, à partir desquels on peut restituer assez précisément des dynamiques linguistiques, souvent très anciennes, parfois encore en cours. Du point de vue de sa morphogenèse, le système verbal berbère apparaît comme une formidablemachine à générer des formes nouvelles par spécialisation d’éléments divers n’appartenant pas au départ à la sphère des déterminations aspectuelles fondamentales du verbe. Refonctionnalisation d’unités grammaticales provenant de paradigmes non-verbaux, recyclage de marques expressives, grammaticalisation d’unités lexicales, notamment des auxiliaires verbaux..., les stratégies les plus...
tracking img