« La force, la violence peuvent quelque chose, mais pas toujours tout »

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (905 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« La force, la violence peuvent quelque chose, mais pas toujours tout »
Montaigne

Cette citation nous amène à beaucoup réfléchir sur la question ; la force et la violence sont-ellesindispensables pour arriver à ses fins ? Devons-nous rester pacifiques face à certaines situations ? Avons-nous tort d’utiliser la violence ? Sommes-nous en droit d’avoir recours à la violence ? Voilà sur quoi vase porter toute la réflexion. La force (du latin fortia) est l’emploi de moyens violents pour contraindre une ou plusieurs personnes, c'est-à-dire le pouvoir ou la capacité de s’imposer ou d’exercerune contrainte. La violence (du latin violencia) est le caractère de ce qui se manifeste, se produit ou produit ses effets avec une force intense, extrême, brutale. Tout exprime la totalité.

Toutd’abord, il est parfois vital de répondre par la violence à un acte de violence comme les viols, les meurtres et les agressions. Ces actes ont des conséquences dramatiques et la seule réaction à ces actessont nécessairement et inévitablement violents. Par conséquent dans ce cas, nous pouvons bien dire que la violence et la force peuvent tout. L’instinct de survie est fort et peut obliger à des actesviolents.
Par ailleurs, pour s’échapper des camps de concentration, certains juifs ont dû faire usage de la violence pour ne pas mourir.
Ensuite, La Première et la Deuxième Guerre Mondiale sont laconséquence de la volonté des Allemands de s’agrandir et d’avoir une hégémonie sur une grande partie de l’Europe. C’était se soumettre ou combattre pour son indépendance et son intégrité, donc user deviolence. Cela a permis à l’Europe d’être ce qu’elle est aujourd’hui.
Citons également, le génocide rwandais (800 000 morts sur 100 jours) qui n’a eu de fin que grâce à l’intervention des forcesarmées onusiennes.
Par contre, il y a quelques années, Sarah Lemaire avait giflé Tatiana pendant un cours d’anglais, celle-ci s’est défendue et cette histoire a dégénéré. Au final, elles ont été...
tracking img