La france dans le monde depuis 1958

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1374 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La France dans le monde (progS)
La place de la France dans le monde est liée à son histoire mais elle a une certaine constance depuis 1958. La France fait partie des grandes puissances mondiales : 4° pour ses exportations et son PNB, 1° pour l’agriculture, membre du G7, parmi les 5 gdes puisances nucléaires (club : EU, Russie, Chine, RU).
Comment a évolué la place et le rôle de la France dansle monde ?

I. La politique extérieure de De Gaulle (1958-1969) 
A. Les objectifs : le primat de l’indépendance
L’action de De gaulle pdt 2°GM a placé la France dans le camp des vainqueurs => elle est donc membre permanent du conseil de sécurité de l’ONU.
Retrouver sa stature en décolonisant honorablement. Avec l’Algérie, parle du « droit à l’autodétermination », puis d’Algérie algérienne(1960) puis d’ «  Etat algérien souverain ». En avril 1961, putsch des militaires soutenus par les pieds noirs mais de Gaulle a l’opinion métropolitaine pour lui, les attentats de l’OAS (organisation de l’Armée Secrète) ne changent rien. Accords d’Evian et l’indépendance de l’Algérie. En ce qui concerne l’Afrique Noire, les pays acceptent d’entrer dans la Communauté Française fondée par laConstitution de la V° République (à l’exception de la Guinée). Ces Etats évoluent vers l’indépendance mais liens forts avec la France dans le cadre de la Francophonie. Ne restent de la colonisation que les D.O.M. et T.O.M.
Après la décolonisation, De Gaulle veut redonner à la France son rang de puissance capable de se défendre seule, d’échapper au surendettement (/E.U.), indépendante du ravitaillement enpétrole des gdes compagnie américaines. Veut dégager la po étrangère française/ E.U. et se rapprocher de l’URSS. Refuse une Europe supranationale qui se comporterait comme un troisième bloc.
B. Les faits
Armement nucléaire à partir de 1960. Po de dissuasion nucléaire (1° essai en Algérie). Nouveau Franc stable et création d’Elf
Voyages à l’Est, reconnaissance de la Chine communiste (1964) etretrait de la France de l’OTAN militaire en 1966 (mais reste ds l’alliance diplo), condamnation de la guerre américaine au Vietnam.
Refus de l’adhésion du RU (trop liée aux E.U. et à son Commonwealth) à la C.E.E..
Au sein de la Communauté Economique Européenne, la France est active (axe Paris-Bonn) notamment pour la mise ne pace d’une politique industrielle et agricole. N’oubliez pas qu’alors, nousconnaissons les « Trente Glorieuses ».
Conséquences: certain prestige de la France vis-à-vis du Tiers-Monde mais
- la F n’a rien gagné face aux Soviétiques
- Les E.U. n’ont pas été gênés outre mesure. Le RU a fini par entrer ds la CEE –en 1972-.
* Comme le reste de l’Europe est restée ds l’OTAN, la F a été finalement isolée/ Europe.
*
II. La politique extérieure après De Gaulle:constantes et ajustements
A. La France et l’Europe depuis 1969.
Après 1969, ouverture de la CEE aux pays du Nord (RU, Dk, Norv et Irlande) pour contrebalancer la puissance de la R.F.A. Puis adhésion d’Etats méditerranéens afin de rééquilibrer vers le Sud. La crise de 1973-74 a entraîné un repli national des Etats avec des crispations dues aux renégociations imposées par les Britanniques (« I want mymoney back »).
G. Pompidou a donné son accord à une politique monétaire européenne et a contribué à la mise en place du programme Arianespace.
Sous VGE , élection du Parlement Européen au Suffrage Universel, mise en place du Système Monétaire Européen avec une monnaie de compte (ECU), accords de LOMÉ qui établissent des relations privilégiées avec les pays ACP (Afrique Caraïbes-Pacifique).Sous Mitterrand, Jacques Delors est président de la Commission de Bruxelles: début d’une brigade militaire franco-allemande, Airbus, Acte Unique de 1993, décisions communautaires prises à la majorité … Accords de Maastricht: citoyenneté européenne, Euro, politique extérieure commune balbutiante.
B. La politique extérieure de la France : dans la continuité gaullienne mais avec des adaptations. (...
tracking img