La france dans le monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2745 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La France dans le monde

Intro.
Remarquez que des territoires français se trouvent sur 4 des 5 continents, mais cette présence est peu importante en surface ; en effet, même si elle est présente sur ces 4 continents, elle n’occupe que 0.5% de la superficie des terres émergées et ne représente que 1% de la population mondiale. En fait, la France a une influence mondiale supérieure à son poidsréel. Certes, c’est une puissance moyenne comparée aux deux supergrands de la guerre froide ou à l’hyperpuissance américaine d’aujourd’hui. Mais elle continue à jouer un rôle important dans le monde actuel.
Comment la France a-t-elle réussi à conserver ce rôle depuis 1945 ?
Quels sont les atouts dont le France dispose dans le monde actuel ?

I) De l’Empire à l’Europe
A) L’héritageimpérial
Cf. carte de l’Empire colonial français en 1945 (diaporama sur émergence du Tiers-Monde)
1) les DOM-TOM
Comme on l’a vu ds cours précédent sur la colonisation et décolonisation, l’Empire français, le 2ème au monde était un élément essentiel de la puissance française. Mais, la décolonisation française s’est achevée au début des 60s avec l’indépendance pacifique des pays d’Afriquenoire et la fin de la douloureuse guerre d’Algérie. La Vème République a du alors s’adapter à cette nouvelle situation. Lui permettant de rester présente sur les océans du monde entier, certains territoires considérés comme français ont obtenu les statuts de DOM ou de TOM (cf.2p.325)
[Les DOM (Guadeloupe, Martinique, Guyane sur le continent américain (Antilles+Am Sud) et l’île de la Réunion dsl’Océan Indien, un seul territoire continental, la Guyane), départements d’outre-mer, les lois et les règlements de la métropole s’y appliquent, outre qques adaptations possibles ce sont des départements comme les autres. Les TOM (territoire d’outre mer) au contraire sont des anciennes parties de l’Empire qui restent ss la souveraineté de la France mais ont un statut autonome, ils se dirigent en partietout seul (cf. dernière élection en Polynésie, et mouvement indépendantiste canaque réglé par la négociation de Michel Rocard en 1988). Ces Tom sont des îles réparties ds ts les océans (cf. carte 2p.325) et une partie de territoire englacé servant aux chercheurs frçais (Terres Australes et Antarctiques Françaises)]
Grâce à ses DOM/TOM, qualifiés par certains de « confettis de l’Empire », l’arméefrançaise bénéficie de points d’appui ds les Caraïbes, l’Océan Indien et l’Océan Pacifique. La Guyane, grâce à sa position équatoriale propice au lancement des satellites, a vu s’installer le centre spatial européen de Kourou. Comme la plupart de ces territoires sont des îles, ils permettent à la France de disposer d’une ZEE (Zone Economique Exclusive, s’étendant jusqu’à 200 miles (370 km) descôtes, sur laquelle l’Etat riverain a le monopole de l’exploitation économique) de plus de 10 millions de km2, la plaçant au 2ème rang mondial derrière les Etats-Unis.

2) la coopération avec le Sud (cf.p.330-331)
Outre les DOM-TOM, la France a voulu garder des liens spéciaux avec ses anciennes colonies. Pendant la guerre froide, l’Afrique reste la « chasse-gardée » de la France. En effet,elle envoie ses coopérants, ses grandes entreprises, son aide au développement et parfois ses troupes sans se soucier du caractère svt dictatorial des régimes qu’elle soutient.(Cf.Bakassa, le dictateur de la république Centrafricaine,1p.330) En retour, les Etats africains appuient la France à l’ONU, lui offrent des bases militaires et participent à la francophonie (cf. importance des Etats africainsds les pays participant aux sommets de la francophonie carte p.324). A partir de 1975, les sommets franco-africains officialisent cette étroite coopération.
Mais la fin de la guerre froide a fait évoluer cette situation. Tt d’abord, la France a fermé certaines de ses bases militaires (Centrafrique) car l’Afrique apparaît moins stratégique au moment où la fin du bloc communiste confère à...
tracking img