La france de 45 a nos jours

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (987 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Une période de prospérité
Un néo-capitalisme se met en place, caractérisé par une large intervention de l’Etat et une concentration des entreprises. L’Etat oriente l’économie par laplanification incitative, décide de stratégies d’ensembles en soutenant l’activité et en encourageant la recherche, nationalise les secteurs de base comme l’énergie, les transports, les banques et propose desavantages sociaux : c’est l’époque de l’Etat-providence. Les entreprises se concentrent en conglomérats, en firmes multinationales qui ignorent les frontières et fond naitre la division mondiale dutravail. Le plan Marshall et la construction de l’Europe créent de nouvelles dynamiques.
La prospérité est favorisée par le baby-boom, qui apporte un surcroit immédiat de demande et soutient l’espritd’entreprise, et par le progrès scientifique, qui débouche sur de nombreuses innovations. Des activités nouvelles apparaissent (transport aérien), et d’anciennes industries rajeunissent (textile avecl’essor des tissus synthétiques).

2. Une nouvelle société de consommation
De 1945 aux années 1960, la croissance démographique (53M d’habitants en 1975 contre 40M en 1946) est liée au recul de lamortalité et à une forte immigration. Le baby-boom s’exprime par : le rattrapage des naissances après la guerre, le climat de prospérité économique des Trente Glorieuses et les mesures prises par l’Etaten faveur des familles nombreuses. La croissance s’accompagne d’une hausse du niveau de vie. L’allongement des congés payés permet aux Français de partir davantage en vacances les résidencessecondaires se multiplient.
L’évolution des activités professionnelles entraine un allongement de la durée des études. On assiste à l’épanouissement d’une culture de masse, d’une « civilisation des loisirs »: extension du cinéma, forte diffusion du livre, essor de la radio et de la télévision, etc.

3. La fin des campagnes
Le déclin de la paysannerie qui accompagne la baisse de l’effectif de la...
tracking img