La france de la belle epoque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (794 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La France de la Belle Epoque

1919-1920 : « Belle Epoque » entre dans le vocabulaire courant.

Epoque très inégalitaire : pas une belle époque pour tous.
→ Expression = mythe

Au lendemain dela guerre :
Epoque de « soudure éco » : retour d’une éco de guerre à une éco civile. Délicat.
→ Hausse du chômage, Inflation
+ Impact de la révolution russe : mouvement ouvrier et force politiqueregardent vers l’est. → mouvements sociaux, grandes grèves.
+ bilan humain extrêmement lourd.
→ Regard nostalgique vers le passé.

Belle Epoque 1896 – 1914 :
Croissance (cycle de Kondratiev)Rayonnement scientifique, technologique (Marie Curie)

Problème : A-t-on conscience de certaines limites ?

I. Points positifs

A) Politique

- Socle républicain : républicanisassions desesprits. Crise politique au courant du 19e siècle : Il faut consolider la 3ème République (valeurs importantes) qui apparaît comme le régime le plus légitime qui prend le mieux en compte les intérêts desfrançais et les valeurs de cette société → Egalité, Justice. + va développer toutes les libertés que l’on connaît aujourd’hui (d’association, grèves, création de force politique, de conscience).Diffusion de la presse (diversité d’opinions) beaucoup lue (école républicain : formation des jeunes pour préparer à la citoyenneté) + volonté de consolider la République. Stabilisation. Régime renforcépar la crise du Boulangisme et l’Affaire Dreyfus. (la République sort renforcée de la WW1 → mettre en lien avec la défaite de 1940 = fin de la 3e République)

- Régime parlementaire : législatif >exécutif. Régime présidentialiste (et non présidentiel). Polarisation décisionnelle. Primauté du législatif car inquiétudes (coup d’Etat de Napoléon Bonaparte). Président du Conseil prend lesdécisions mais peut être censuré à tout moment. Il ne s’impose pas de lui même = il est le résultat d’un compromis.
Pb : législatif lent pèse sur la 3e République → 1er angle d’attaque de l’extrême...
tracking img