La france de la belle epoque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2162 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La France de la Belle Epoque, un pays en retard ?

Après la guerre franco-prussienne, l'Europe vit une longue période de paix de quatre décennies, chose rare et favorable aux progrès économiques et techniques. Mais c’est plus précisément après la grande dépression des années 1873 à 1896 que la France entre dans une période de croissance soutenue dans le cadre de la deuxième révolutionindustrielle, et ce, jusqu’à la déclaration de la première guerre mondiale. C’est d’ailleurs après celle-ci que, nostalgiques du passé, les français parlent d’elle comme de la « Belle Epoque ». Il semble pourtant falloir nuancer un peu ce terme et reconnaître que face à ses concurrents du monde entier, la France n'est plus vraiment le colosse du passé. Peut on aller jusqu’à parler de pays en retard pourcette France de la Belle Epoque ? Certes cette période fût pour l’économie synonyme de croissance, de de dynamisme et d’innovations comme en témoignent certaines industries. Cependant, le pays connaît de nombreux retards, faiblesses et difficultés à évoluer aussi vite que ses concurrents du reste du monde

Une fois sortie de la grande dépression qui frappa le monde à la fin du XIXe siècle, laFrance multiplie les moteurs de croissance et se prépare à faire repartir son économie. Le pays s'est beaucoup agrandi pendant le Second Empire. Il a acquis Nice et la Savoie de ses voisins italiens, mais perd l'Alsace-Lorraine au traité de Francfort de 1871. L'espace national s'unifie en intégrant les nouvelles provinces et les campagnes; ainsi le réseau ferroviaire se densifie et contribue àdésenclaver les campagnes D’ailleurs, l’objectif majeur du plan Freycinet est de donner accès au chemin de fer à tous les Français, de façon à favoriser le développement économique du pays et à désenclaver les régions reculées. En effet, la population, qui s'urbanise progressivement, reste en majeure partie rurale (56 % en 1911).
Le pays jouit de plus à l’époque d’une grande stabilité politique et ce,bien que la République ait été mise en place avec difficulté. La défaite contre la Prusse, puis l’insurrection de la Commune de Paris, les menaces de restauration de la monarchie rendent difficile la définition d’un nouveau régime politique.Cependant le nouveau régime se consolide peu à peu et réussit à surmonter les crises comme celle de l’affaire Dreyfus, accusé et condamné à tort de trahison.De nombreuses lois sont votées pendant cette période et font de la République une démocratie libérale. Les partis politiques se créent et les règles du régime parlementaire, très critiqué à ses débuts, sont acceptées par tous. L’idée républicaine s’impose définitivement en France, avec comme valeur forte le patriotisme pour ce régime né de la défaite contre la Prusse. La Marseillaise redevientofficiellement l’hymne national en 1879 et le 14 juillet est reconnu comme fête nationale en 1880.
On constate également à cette époque un réel changement de nature du capitalisme français et de ses structures. L’émission d’actions et d’obligations tripla entre 1895 et 1910. Ayant compris l’importance des innovations pour les profits de l’entreprise, ses dirigeants déploient et organisent toujoursplus les domaines de la recherche et développement. L'idée nouvelle devient un bien économique (entreprise échappe momentanément à la concurrence donc augmente prix ce qui récompense l'invention et alimente la croissance. Cela explique d’ailleurs l’anticipation de la sortie de crise du milieu des années 1890, par le redémarrage précoce et intense des investissements, qui atteindront leur niveaumaximum entre 1906 et 1913. Dans certains domaines très capitalistiques comme la sidérurgie, émergent de véritables oligopoles, de grandes entreprises qui, en petit nombre, dominent un secteur. En plus d’une véritable explosion du nombre d’entreprises, on peut constater une véritable banalisation à la fin du siècle de cartels, d’ententes entre entreprises indépendantes cherchant la maîtrise d’un...
tracking img