La france de la renaissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 42 (10491 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire Moderne |
La France de la Renaissance (CM) |
S. Simiz |

Introduction : Définition des termes du sujet

I. La Renaissance

1. Sens classique

Nouvelle naissance, renaitre à nouveau, renouveau de civilisation. Apparition du terme vers le XVIème siècle, utilisé par l’homme contemporain :

* Rabelais (écrivain), 1532, dans une de ses lettres, décrit le XVIème comme unsiècle de lumière où l’on sort des ténèbres. « Période qui permet de dégelé les mots ». Fierté de vivre dans ce siècle.

* Düner, (Peintre des tableaux de Luther) Allemagne, « Sensation de revivre le géni de l’antiquité : mis à terme d’un âge moyen : le Moyen Age. On quitte le « Dark Age ».

* Vaseni, (Artiste italien), 1550 invente le mot Rinascità = Renaissance pour définir lapériode dans laquelle il vit car on a jamais vu autant de génie depuis l’antiquité selon lui (Michel-Ange, Léonard de Vinci…).

La Renaissance est un âge d’or pour les lettres et les arts = Sommet de la civilisation. Mais ce n’est pas seulement une copie de l’antiquité mais également un progrès :

* Invention de l’imprimerie : Gutenberg (Allemagne) XVème siècle.
* Découverte du nouveaumonde.
* Essor culturel : L’Homme se sent capable de grande chose, Il est la créature de Dieu mais doit désormais se détacher de celui-ci : Humanisme

2. Sens littéral

C’est une apparition nouvelle, une nouvelle naissance :

- Essor démographique au milieu XVème, milieu XVI car il y a moins de guerres (moins longues, moins nombreuses), un réchauffement climatique = meilleuresrécoltes - de famines et disettes ainsi que moins de peste

- Essor commerciale faite autour de la doctrine du Mercantilisme (= marchandise). C’est la 1ère mondialisation visible

* Essor agricole

* Essor technologique : Invention de l’armement massif : combat au mortier désormais qui permet de détruire les armées et les villes plus rapidement et permettre ainsi l’écroûtement de laguerre.

Entre 1450 et 1550, se développe ainsi la civilisation Européenne de la Renaissance. Les Européens ont le sentiment d’être la référence mondiale. Sentiment encore très présent aujourd'hui.

II. La France

C’est une monarchie à l’époque et c’est un Royaume (Gouverné par un Roi). C’est une monarchie exclusivement masculine comparé à l’Espagne ou L’Angleterre qui sont des monarchiesmixtes.

1. Le territoire

Le territoire Français du XVIème siècle ressemble à notre hexagone actuel mais en plus petit :
Actuellement = 550 000 Km2
Renaissance = 450 000 Km2

A l’époque il manque le Nord et L’est de la France soit la Lorraine (Duché indépendant) et L’alsace. A cette époque, il y a des territoires qui viennent juste d'être intégré à la France :

* La Bourgogne :Rattaché en 1457 lors de la bataille qui opposa Charles le Téméraire, duc de Bourogne au Duc de Lorraine qui s’était allié au Roi de France dans cette bataille.

* La Provence : Rattaché en 1501. Elle appartenait à René II, duc d’Anjou et à été prise par la France.

* La Bretagne : Rattaché en 1532 après bien des années de conquête : Charles IIX puis Louis XII vont épouser Anne DeBretagne dans le bus d’obtenir la Bretagne mais sans succès puisque celle ci n’enfantera pas.


2. Une Mosaïque

La France est une véritable mosaïque de diversité car elle possède de multiples enclaves étrangères :

A. Des Enclaves

* Au XVIème siècle, comtat Venaissin, Avignon et les territoires autour du Rhône appartiennent au Pape.
* La principauté d’Orange appartient à lafamille Royale Hollandaise d’Orange Nassau : le Roi de France ne peut ni la traverser, ni y pratiquer l’impôt et, ne possède aucun droit de passage.

* La ville de Calais appartient au Anglais jusqu’en 1558 puis est reprise par les Français lors d’une offensive.

* Sedan appartient au prince de Bouillon. C’est un territoire stratégique par son passage dans les Ardennes que les...
tracking img