La france des « trente glorieuses », entre permanences et mutations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (436 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Dissertation qui analyse la légitimité des permanances et des mutations de la France durant les Trente Glorieuses et qui vise aussi à définir la nature de ces bouleversements indéniables et degrande ampleur.Ecrit en 2010; 2940 mots; 1 sources;
Résumé:
C'est en 1979 que l'économiste Jean Fourastié a publié l'ouvrage intitulé Les Trente Glorieuses ou la révolution invisible de 1946 à 1975 . Ilqualifiait ainsi les années de forte croissance économique qui ont permis la promotion du niveau et la modernisation du genre de vie des français de la fin de la seconde guerre mondiale aurecensement de 1975. Elles apparaissent d'autant plus glorieuses que le contraste est grand avec le sentiment d'une France immobile, voire « en retard » qui prévalait à l'issue de la crise des années 1930 etde la période d'Occupation. Cependant, à la fin de l'année 1973, le pays entrait, comme d'autres, dans un cycle de dépression dont le détonateur fut el choc pétrolier. Ainsi , par analogie auxjournées insurrectionnelles de 1830 qui avaient mis fin à la Restauration, c'est une véritable « révolution », mais étalée sur une trentaine d'année, qui fit disparaître les pénuries, conduisit àl'avènement d'un société de consommation et transforma les structures économiques, démographiques et sociales, voire même l'organisation de l'espace français. L'expansion fut telle que le futurologue américainHernan Kahn n'hésita pas à présenter la France comme le « Japon de l'Europe ». I/ De la fin de la Seconde Guerre mondiale au milieu des années 1970, l'économie, la population, la société, la place etle rôle de la France dans le monde ont connu d'indéniables mutations II/ Les facteurs de ces mutations se partagent entre action publique spécifique, rôle de la conjoncture et transformationsstructurelles communes aux pays développés à économie de marché III/ Malgré ces mutations, le poids des permanences se lit encore sur le visage de la France, lié aux héritages qui ont perduré, signes...
tracking img