La france en 1939

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2520 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
«étrange défaite» (Marc Bloch) et remplacement de la République démocratique par la dictature pétainiste en 1940
gvt Daladier: sursaut moral des Français, signe annonciateur de l’idéologie de Vichy, «origine républicaine de Vichy» (Gérard Noiriel) ?
pb: La France est-elle unie et prête à affronter une guerre générale, vingt ans après l’armistice de 1918 ?

Une France toujours pas sortie dela crise des années 1930
une crise économique pas vraiment terminée
les tensions sociales
Une France repliée sur elle-même? xénophobie, racisme et antisémitisme

Les tensions politiques intérieures
la liquidation du Front populaire
l’anticommunisme
le malaise de la IIIe République

Les Français et la guerre
comment accepter une nouvelle guerre en Europe?
Quel ennemi?
Quellestratégie?

Une France dans la crise des années 1930

crise économique durable
1/ la France n’est pas sortie de la crise

a. échec des politiques éco. :
politique déflationiste de Laval en 1935
politique de relance de Blum 1936
R-U (livre sterling dévalué), E-U ( New Deal de Roosevelt), Allemagne nazie ( réarmement massif) sont sortis de la dépression

la droite modérée démentele le Frontpopulaire
alliance Daladier (radical) s’allie à la droite modérée:
il s’attaque au 40h mesure symbolique de Blum, revanche du patronat qui explique la stagnation économique
novembre 1938, Paul Reynaud entre au gvt: décret-loi qui abroge les 40h pour les 48h
échec de la grève générale déclenchée par la CGT le 30 novembre 1938, le gvt a les mains libres pour revenir sur les mesures du Frontpopulaire
mars 1939: la semaine de travail est fixée à 60h dans les industries de l’armement

2/ la fin des 40h ne permet qu’une relance partielle

chômage important, les entreprises ne produisent pas plus
premier semestre 1939= croissance réelle dû aux dépenses massives de réarmement (280 avions en 1938, 2000 en 1939)
En 1939, la France n’est pas revenue au niveau de production de 1929

3/les difficultés de l’économie française
industries modernes (automobile) et activités archaïques : faible concentration, petites industries textiles, petites exploitations agricoles)
La France est moins industrialisée que ses voisins du Nord-Ouest (1938: agriculture = 32%, industrie 32%, services 36%)
la population active est en baisse: - 1M entre 1929 et 39 = baisse de l’emploi industriel4/ faible dynamisme démographique
stagnation totale: 41,7 en 1913 et 41,9 en 1938.
davantage de décès que de naissance depuis 1935
vieillissement de la population française en 1939= selon Sauvy facteur majeur des difficultés économiques

5/ une économie introvertie
repli national, la crise des années 30 aboutie une mauvaise intégration de la France au marché mondial
économieprotectionniste repliée sur elle-même et ses colonies

Les tensions sociales

1/ le clivage du Front populaire
a. un souvenir présent
souvenir des occupations d’usines en mai-juin 1936 mal vécue par le patronat
considérées comme une 1ere étape vers une révolution sociale ou communiste
lois sociales votées durant l’été 1936 n’ont été accepté par le patronat que sous la pression du gvt et des grèvesla revanche sociale
délitement du Front populaire de 1937 à 1938 = revanche des industriels qui n’ont pas acceptés les 40h, le droit syndical, les conventions collectives, le hausse de salaire
riposte à la grève du 30 novembre 1938 par Daladier et la patronat: ouvriers licenciés, mvt social brisé

2/ défaite du mouvement ouvrier
mal vécue par le monde ouvrier (CGT, SFIO, PCF)
desouvriers se sentent exclus de la nation
écart de richesse important entre le monde ouvrier, le patronat industriel et les classes moyennes
= faible cohésion nationale

Une France repliée sur elle-même ? xénophobie, antisémitisme

1/ l’étranger parait une explication à la crise des année 30

Giraudoux dans Pleins pouvoirs en 1939: «Notre terre est devenue terre d’invasion»
extrême droite et...
tracking img