La france et la 2nde gm

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1109 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 1
La France et la 2nde GM
« Un passé qui ne passe pas » H. ROUSSO

Henri ROUSSO (1954-….)
Historien français spécialiste du XXème siècle. A travaillé pour le mémorial de la Shoah et pour le musée de Buchenwald.

Introduction
Mémoire* : (Pierre NORA, historien) « La mémoire est la vie toujours portée par des groupe vivants et à ce titre, elle est en évolution permanente, fait desouvenirs et d’amnésie :
* Ne concerne que les témoins et les enfants
* Sujette à des choix, volontaires, involontaires
* Un usage thérapeutique. Permet de construire une identité.
* La mémoire est une construction = Bloc mémoriel.
Dès 1945, la France est confrontée à la mise en place de la mémoire.

Problématique : -Comment se sont construites et transformées les mémoires de la2nde GM de 1945 à nos jours ?
-Et comment leur perception a-t-elle changé et de quelle manière a-t-elle pesé sur la vie politique française depuis cette date ?

I) La France de 1945 : Entre chaos et renouvellement
A) Un pays exangue…
1) Un drame humain, l’heure du bilan
Guerre et déportation = 600.000 morts (civiles et militaires) :
- 170.000 morts au combat- 280.000 morts retenus par l’ennemi
- 150.000 civils
-> 600.000 morts contre 1,4 million pour le 1er conflit.
=> 1,5% de la population française en 1939
- Nombre de civils tué représente 44% des victimes totales. => Déficit démographique

2) Un bilan matériel désastreux
-Campagne de France, le territoire est épargné, car conquête très rapide. Début 1939 fin juin 1940.
-Libération Juin 1944. Débarquement en Normandie.
- Pillage des richesses de pays par l’occupant + Destruction (combats, bombardements…)
- Villes complètement rasées (Le Havre)
-> Paralisation du pays.
3) Des pénuries persistantes
Dès 1945 -> autorité confrontée au rationnement et ses problèmes
- Car beaucoup de destructions, désorganisation du pays.
=> empêche de retrouver rapidement leniveau économique d’avant guerre.
=> Imposition du rationnement jusqu’en 1950. Reprise du Système D, marché noir persiste également.
=> Plombage de l’économie = Inflation
La balance commerciale de la France est déficitaire.
B) … Et traumatisée
- Conflit idéologique qui a divisé est français.
-> Avant la fin de la guerre, des listes noires sont créées (noms des « collabos ») : envoi decercueil … pour faire peur.
-> A la libération : question de l’épuration devient centrale : châtier les « collabos » et offrir aux victimes une juste épuration.
- 1944, la France est en deuil -> débouche sur un esprit de vengeance.
-> Deux vagues d’épuration : 1 spontanée peu contrôlée = l’épuration sauvage et 1 seconde, décidée par la Justice = l’épuration légale.
1) L’épurationsauvage
Ex : Femmes tondues, exécutions sommaires et « collabos » et cours martiales improvisées qui prononcent des condamnations à mort => 10.000 exécutions.
2) L’épuration légale
- Rapidement organisée par le Gouv provisoire de la RF de De Gaulle.
- Participe au rétablissement de l’autorité vis-à-vis des Alliés qui paraissent septiques.
Dans cette épuration vont être organisés des procès(ex Pétain et Laval.)
- Nov 194 4 : Haute cours de Justice.
-> Pétain : Jugé et gracié par De Gaulle
-> Laval : jugé et exécuté.
La France doit maintenant se reconstruire.
C) La douloureuse restauration de l’Etat
1) Restauration de l’autorité
- Le pays se trouve dans une situation compliquée :
= Absence d’autorité. Plus de Gouv légal.
- De Gaulle : héros national
- 9 Août 1944 :rétablissement de la légalité républicaine.
- Septembre 1944 : Unité Nationale. Gouv de De Gaulle. Dont font partis les résistants.
2) Mais le GPRF doit faire face à de multiples problèmes
A l’intérieur du pays :
-Doit stopper l’épuration sauvage
- Mise en place de l’approvisionnement
A l’extérieur du pays :
- Rétablissement de la Grandeur du pays par De Gaulle et y parvient.
Il est appuyé...
tracking img