La france sous la belle epoque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (902 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La France de la Belle Epoque est une période de l’histoire française situé approximativement de 1900 à 1913. Il est tout d’abord utile de précisé que cette expression est né après la première guerremondial et la grande dépression des années 1930 elle connote donc une certaine nostalgie du peuple français qui à du vivre un grand traumatisme face à l’horreur de la guerre (au front comme àl’arrière) et qui se rappelle de ses années comme un idéal et de prospérité dans une France au rayonnement mondial. Pour répondre objectivement à la problématique nous aborderons le plan politique puis le planéconomique.
Depuis 1875 la IIIème république est installé en France, si son installation c’était faite à la suite de la défaite de la Française contre l’Allemagne, elle à réussie à intégrer samentalité à chacun des français. Il est d’ailleurs important de rappeler que la France n’a jusqu'à présent pas eu n véritable régime stable et que chacun des parties de l’époque prônait généralementleurs régimes politiques plutôt qu’un programme politique sous un modèle républicain. Par les lois Ferry, les lois sur la liberté de la presse et les lois syndicales elle à développé le sens du devoirde chaque citoyen et l’intégration des masses à la politique et un républicanisme profonds. La séparation du clergé de l’état (laïcité) en 1905, et l’école républicaine a donné à chaque français lapossibilité de formé son propre jugement ce qui conforte le sentiment d’égalité et de nation.
Si l’enracinement de la république est profond, il n’en subit pas pourtant un certain nombre de crisequi renforcèrent les scissions entre les différents partis politiques.
Le Scandale du Panama en 1882 qui impliqua plusieurs grandes personnalités politique de l’époque dans une histoire decorruption qui aurait permis la levé de fonds publique pour financer la construction d’un canal au Panama. Mais la plus grande crise politique fut sans doute l’affaire Dreyfus, un capitaine juif...
tracking img