La france a la belle epoque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (315 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La France connait une certaine fracture religieuse[7] aux débuts des années 1900, appelé parfois la « guerre des deux France ». L’année 1902 voit la victoire aux élections du Bloc desGauches et la nomination au poste de Président du Conseil d’Emile Combes, figure du radicalisme et anticlérical convaincu. La place de l’Église catholique dans les affaires politiques provoque deviolentes querelles (« le cléricalisme, voilà l’ennemi ! ») entre des partis cléricaux et des groupes politiques anticléricaux souvent à gauche[8] et représentés à la chambre des députés.L’anticléricalisme est donc la réaction contre cette tendance à subordonner le politique au religieux. Edgar Quinet voulait par exemple détruire toutes les églises et instaurer un athéisme et unlaïcisme à l'ensemble de la société . Ces attaques frontales, aboutissent aux Loi de Séparation de l’Église et de l’État de 1905, dont Jules Ferry reste cependant à origine de la sécularisationconcrète et réelle (l’enseignement public, laïque et obligatoire ; ci-dessus). La laïcité telle qu’elle s’est construite en France à partir de la loi de Séparation de l’Église et de l’État de1905, a assuré la liberté de conscience et d’expression de chacun.

La France de la Belle Époque est aussi l'un des plus grands empires coloniaux de l'époque. Cet empire est exposé lorsdes Expositions universelles. La colonisation était à l'époque souvent perçue comme positive parmi une certaine élite républicaine, souvent de gauche, et les critiques ont mis du temps à semettre en place, mais elles ont existé ; Georges Clemenceau (parti radical) s'y est opposé avec véhémence lors de joutes oratoires contre Jules Ferry. Excepté la gauche classique, la droitemonarchiste (Maurras) et une certaine frange marginale de la gauche marxiste ou encore la masse des paysans et ouvriers, ont toujours été contre la colonisation lors de la Belle Époque.
tracking img