La france a la veille de la révolution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1662 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Module d’histoire – La Révolution et les expériences politiques en France jusqu’en 1851.

NOM : Classe :

LA CONTESTATION DE LA MONARCHIE ABSOLUE

Initiation à la composition d’histoire

En cours vous avez réalisé les deux premières étapes du travail
1 – Analyser le sujet
2 – Mobiliser les connaissances (à travers l’analyse de documents)

Vous allez maintenant réaliser les deuxétapes finales

3 – Bâtir un plan
et
4 - Rédiger

Munissez-vous de votre fiche et de vos notes portant sur l’activité réalisée en cours (Le royaume de France en 1789).

Ouvrez le présent fichier avec OPEN OFFICE writer et enregistrez-le aussitôt dans «Mes Documents » afin de le conserver. Puis travaillez sur celui-ci.

Sujet :

« La France à la veille de la Révolution ».

3 – Bâtir unplan

3.1 - Répondez aux questions suivantes (cocher une ou plusieurs cases) portant sur les documents étudiés (de A à I).

Document A (le budget de l’Etat royal en 1788) :
On peut parler de crise financière du Royaume de France parce que :
( le bilan était excédentaire
( le bilan était déficitaire
( la dette de l’Etat était élevée

La solution à cette situation selon toi était :
(de réaliser des réformes dans le domaine fiscal
( de créer de nouveaux impôts
( d’imposer encore davantage le Tiers Etat
( de réduire les dépenses de la Cour en particulier
( de faire payer aussi les ordres privilégiés

Document B (le schéma «la crise économique d’Ancien Régime)
La crise économique de l’A.R :
( elle est due à des à des calamités climatiques 
( elle est généralisée,touchant aussi bien les campagnes que les villes et se diffusant des unes aux autres
( les paysans ruinés ne peuvent plus payer les impôts
( chômage et disette (pénurie alimentaire) touchent la population
( les villes sont épargnées par la crise économique
( la crise économique rend plus difficile la résolution de la crise financière par la baisse des recettes fiscales de l’EtatDocument C (les charges pesant sur les paysans)
Les paysans, dans le système féodal :
( jouissaient de droits importants que le seigneur devait respecter
( étaient pressurés par le roi et par le seigneur, de lourdes charges pesaient sur eux (impôts, corvées etc…)
( l’injustice de la condition des paysans, leur exploitation étaient manifestes

Document D (la gravure «ça n’durera pas toujours »).La gravure traduit :
( la lassitude et la révolte de la noblesse
( la domination du clergé
( le mécontentement de la bourgeoisie
( la lassitude et le sentiment d’injustice des paysans, qui constituent le gros des effectifs du Tiers Etat
( un climat pré-révolutionnaire
( une contestation de l’ordre social par le Tiers Etat

Document E (le cahier de doléance de la Chapelle craonnaise)Le cahier de doléance était :
( un moyen ordinaire d’exprimer des idées
( un moyen extraordinaire d’exprimer des plaintes et des attentes à l’adresse du roi
( un document strictement destiné aux Etats Généraux et rédigé par des assemblées de chacun des trois ordres

Dans ce cahier, le Tiers Etat exprime :
( sa soumission à la monarchie absolue
( son aspiration à un partage du pouvoir( son attente de réformes fiscales, sociales et politiques
( sa demande que soit mis fin aux privilèges
( sa demande à bénéficier des mêmes privilèges que les deux autres ordres

Document F (le cahier de doléances de la noblesse)
La noblesse exprime :
( sa revendication de l’abolition des privilèges et du système féodal
( sa revendication du maintien et de la conservation desprivilèges et du système féodal
( des revendications convergentes avec celle Tiers Etat

Document G (le pamphlet de l’Abbé Siéyès) :
L’abbé Siéyès exprime l’idée que :
( la situation sociale est paradoxale et injuste, du fait que le Tiers Etat qui représente 97 % de la population n’exerce aucun pouvoir politique ;
( Le Tiers Etat est maintenu dans une forme d’exclusion (étant non-privilégié) ;...
tracking img