La france d'outre-mer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1664 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La France d'outremer

Territoires divers et éparpillés connaissant un grand nombre de points communs, mais aussi des différences.
Une évolution statutaire, après une modification constitutionnelle en 2003, a fait disparaître l'appellation DOM-TOM d'usage courant. Il existe une diversité de statuts juridiques concernant ces terres (DOM, COM, TAAF, …), Wallis-et-Futuna dans l'Océan Pacifique estgouvernée par 3 rois par exemple et Mayotte s'est engagée à adopter le statu de DOM en 2011.
De même, il convient de distinguer leurs problèmes économiques et sociaux, mais un enjeu majeur pour eux est de relever le défit du développement économique.
Ce sont des territoires mal connus en métropole, les médias ne s'y intéressent que peu, sauf en cas des catastrophes naturelles, ou de crises (ex:Guadeloupe 2009, Réunion 2007: cyclone Gamède).
Ils accueillent 2,5 millions de personnes vivant sous des statuts différents.
Ces territoires sont largement marqués par leur histoire coloniale et handicapés par leur géographie.

1. Des données géographique et historique communes

1.1. Les contraintes et spécificités naturelles:

Tous sont caractérisés par un isolement extrêmement marqué,dû à l'éloignement de plusieurs milliers de km par rapport à la métropole (Antilles 6800 km de Paris, Polynésie 16000km, Nouvelle Calédonie 19000 km). Cela entraina des difficultés jusqu'aux années 60.
Certains sont éloignés de partenaires économiques importants (Papeete en Polynésie à 5600 km de l'Australie, 6700 km des USA, et 8200 km du Japon), des trois pôle de la Triade.
Ils connaissentl'insularité, sauf la Guyane mais qui se trouve isolée tout de même car située entre la forêt amazonienne et l'océan: la population vit sur le littoral.
De plus, ces territoires sont parfois extrêmement émiettés (la Polynésie française s'étale sur 2,5M de km2 (5x France) et se décompose en une centaine d'îles sur 5 archipels) et souvent de très petites taille.
Ils souffrent aussi d'une faibleintégration régionale: très peu de relation économique avec leur plus proches voisins, héritage du principe d'exclusivité économique coloniale: monopole commercial de la métropole.

La France, grâce à ses territoires d'outre-mer, dispose de la deuxième ZEE (Zone Economique Exclusive) du monde après les USA. Elle s'étend à 200 miles marins, soit 370 km, des côtes d'un pays. Cela représente unimmense domaine maritime de plus de 10 M de km2 repartis dans 3 océans (Atl., Pa., Ind.). Cela représente un grand domaine de ressources: de pêche, d'hydrocarbure, de nodules métalliques (masses métallique particulièrement présence à proximité des failles et des fosses volcaniques).
L'essentiel des territoires d'outre mer, sont dans la zone intertropicale, un en zone tempérée:Saint-Pierre-et-Miquelon, un dans la zone polaire antarctique: la Terre Adélie. Cela représente des atouts, mais aussi des contraintes: tempêtes tropicales, cyclones.

1.2. L'empreinte de l'histoire coloniale:

Leur situation économique largement marquée par l'histoire coloniale.
La Guadeloupe, la Guyane, la Martinique et la Réunion font partie du premier espace colonial français constitué durant le secondtiers du 18e siècle (plantation de sucre et de tabac, esclavage).
La Nouvelle Calédonie, Wallis-et-Futuna, la Polynésie font partie du second espace colonial constitué de 1830 à 1930.
Il était strictement interdit aux colonies de développer des activités susceptibles de concurrencer la métropole. Par exemple, les chapeaux en peau de castor étaient fabriqués en métropole, alors que la peau venaitd'outre-mer. De même, le sucre produit en outremer, était expédié en tonneau de sucre terré (sucre pas complètement raffiné) en métropole où il était raffiné. Aucune activité industrielle.
Sous Napoléon III (XIXe), le principe de l'exclusif tombe (tout ce que la colonie produit doit être exporté vers la métropole et tout ce que la colonie importe doit venir de la métropole), mais l'héritage est...
tracking img