La france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2350 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La France connaît divers crises, en particulier depuis 1770 sous le règne de Louis XVI, qui donneront suite à la Révolution Française : un important moment de l'histoire de France marquant à la fois la rupture avec ce que les contemporains nommaient déjà « l'Ancien Régime », le passage à une monarchie constitutionnelle puis à la Première République[1]. Ces privilèges ralentissent les échanges(les péages), empêchent toute décision de réforme du gouvernement et figent par conséquent la société. L'aristocratie est en possession du pouvoir : elle fait les lois, dirige les habitudes du peuple et fait en sorte de combiner cela de manière à conserver sa puissance. L'arrivée du commerce au sein du peuple amène un nouveau moyen de richesse et à fortiori une révolution. De même que la possessiondes terres a élevé l'aristocratie, la propriété industrielle élève le pouvoir du peuple. Cette nouvelle distribution de la richesse prépare une nouvelle distribution du pouvoir.
Ce conflit initial opposant le Tiers-Etat aux privilégiés, qui aboutit à la Révolution Française de 1789, souhaite atteindre un premier objectif : la conquête d'une liberté à vocation universelle. Mais comment naît untel bouleversement ? Il semblerait qu'il s'agisse d'une révolution tout d'abord prévisible, provoquée par divers crises et notamment un déficit budgétaire. Ces crises sont la conséquence même d'inégalités sociales qui sont perçues comme des injustices au sein d'une monarchie absolue elle aussi contestée.

Avant toute chose, il est important de signaler que les crises, qui sont à l'origine de laRévolution, sont le fruit d'une monarchie française en déficit et endettée.
Déjà au XVIIe siècle, les paysans ne pouvaient répondre à l'assaut des dominants, c'est-à-dire l'Eglise, le roi ou les seigneurs, qu'en refusant de payer droits féodaux-seigneuriaux et dîme ou bien encore en fraudant. Parfois même, certaines révoltes éclataient. À la suite de tout cela, le pillage se développe (vol ouincendie chez de gros exploitants, attaque de riches marchands etc.).
En France, cette offensive des paysans reprend entre 1780 et 1790 avec notamment la multiplication des procès contre les seigneurs. Les cahiers de doléances de 1789 révèle entre autres des revendications qui remettent en cause la société traditionnelle. À l'été 1789, face à l'oppression seigneuriale les paysans répondent par uneviolence révolutionnaire.
La prospérité du XVIIIe siècle, en partie liée à une croissance démographique, a pour conséquence une hausse des prix et de la production, l'élévation de la rente et du profit ainsi que l'essor du grand commerce maritime et colonial mais il ne s'agit ni d'une révolution industrielle ni d'une révolution agricole. Le capitalisme demeure essentiellement commercial. Sur lesmasses rurales pèsent encore les charges et contraintes du régime seigneurial. La croissance démographique entraîne une relative surpopulation des campagnes, ce qui rend ces charges et contraintes d'autant moins supportables. À ceci s'ajoute d'autres difficultés dans les années 1780, à savoir la baisse du prix du grain, la crise viticole et de l'élevage ovin. De plus, en 1750 naît en Angleterre cequ'on appelle la « crise industrielle ». À partir du traité de commerce franco-anglais de 1786 s'ensuit une crise industrielle consécutive à l'ouverture du marché français face à la concurrence anglaise.
C'est cette stagnation ou régression supposée qui va entraîner une série d'évènements déclencheurs du processus révolutionnaire : la faillite des finances royales, la disette de 1788 – 1789, avecune dette de 5 milliards de livres[2]. La monarchie française ne peut éviter la banqueroute que par la suppression des privilèges fiscaux de la noblesse et du clergé.
Face à l'hostilité de l'aristocratie, Louis XVI se voit contraint, en 1788, de convoquer les États Généraux pour le mois de mai 1789. Suite à la très mauvaise récolte de 1788, qui entraîne un climat de grave crise sociale, est...
tracking img