La francophonie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1326 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 septembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La Francophonie: réalité ou essai de création d'une zone d'influence économique.

INTRODUCTION

La Francophonie est une collectivité constituée par les peuples parlant le français.

Son premier objectif est le rayonnement de la langue française et ensuite le pluralisme culturel des peuples francophones. C'est à dire impulser la langue française, rassembler tous les pays francophones etaussi diversifier la culture de ces peuples. Mais cette collectivité veut vraiment propulser la langue française. Et derrière cette image de fraternité il n'y a pas un intérêt commercial et économique. C'est donc pour ça que je vais essayer d' investiguer et de refléter. Es ce que vraiment c'est une réalité linguistique, éducative et culturelle ou bien il y a bien un essai de création de une zoned'influence économique.

PLAN

Selon les paroles de M. Senghor (président de la république sénégalaise depuis 1960) la francophonie la constituent les peuples qui, par l'intermédiaire pousseront les gouvernements à aller de l'avant.

Et c'est à ce moment là, qu'il proposa de créer une institution interparlementaire des parlements de tous les pays où l'on parle le français. C'est un an plus tard,en 1967 que la première assemblée constitutive prend place au Luxembourg, avec le nom de AIPLF (Association Internationale des Parlementaires de la Langue française). Avec cette assemblée on prétendait faire des débats sur des sujets d'intérêt commun à tous ses membres.

Depuis cette date, à chaque sommet célébré, l'assemblée parlementaire de la francophonie mène un important travail deréflexion portant sur des sujets tels que les libertés et les droits politiques, l'espace économique francophone, les parlements et la communication, et la coopération décentralisée aussi l'éducation, les obstacles à la diffusion des connaissances dans les pays francophones ou la place du Français dans les organisations internationales. L'assemblée se prononce sur la base de rapports établis par sesCommissions.

L'Organisation internationale de la francophonie:

Avec 49 États et gouvernements membre et 3 états observateurs, la francophonie réunit, en 1999, plus de 500 millions de personnes dans le monde et regroupe plus du quart des états membres de l'Onu*. Elle se présente comme une organisation internationale moderne intégrant des instances politiques, une institution intergouvernementaleet des représentants de la société civile.

La naissance d'une idée

La Francophonie institutionnellement connue est une idée récente. Elle et créée hors de France, principalement en Afrique et au Canada.

Après la Seconde Guerre mondiale, la vitalité de la francophonie se manifeste à travers les nombreuses associations que se créent. C'est ainsi que l'Association internationale desjournalistes de la langue française voit le jour en 1952. En 1954, sur l'initiative des Canadiens francophones , est fondée l'Union culturelle française.

En1958, c'est au tour de l'Association intenat5ionale pour la culture française à l'étranger est fondée en1960. À partir de mai 1962, elle publie une revue intitulée culture française l ?association des universités partiellement ou entièrement delangue française. (AUPLF) naît en 1961 à l'université de Montréal. Elle deviendra en 1991 un opérateur direct de la francophonie. En1967, est créé ce qu'on appelle désormais l'Assemblée parlementaire de la francophonie (APF).

La francophonie géographiquement connue

La francophonie compte de la répartition sur tous les continents, il est difficile de dire combien il y a de francophones dans lemode. Leur nombre varie selon la classification adoptée. Pour obtenir une estimation la plus réaliste possible du nombre de francophones, il est nécessaire de les classer par catégories. Le Haut Conseil de la francophonie (HCF) distingue ainsi les « francophones réels », ceux pour qui le français est la langue maternelle, la langue seconde ou la langue d'adoption, des « francophones occasionnels »...
tracking img