La frontera del arte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1472 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Statue de Amenehat III Vers 1800 av. JC – Musée de Louxor Contre l’art grec de son temps, Platon vante les formes fixes et hiératiques de l’art égyptien dont le schématisme traduit à ses yeux le refus du réalisme ou du naturalisme( cf. Lois, II, 656 d-e ). Il entend ainsi s’opposer à certaines formes picturales, expressionnistes et réalistes, qui cherchent à donner l’illusion de la réalité enfixant l’attention du spectateur sur les apparences des choses, refermant ainsi l émotivité sur elle-même. A l’inverse, les figures schématiques et stylisées de la statuaire égyptienne sont l’œuvre de la raison qui les dégage des simples apparences pour saisir l’essence des choses et des êtres. Indifférent à la fonction funéraire de l’art égyptien, Platon lui confère donc une fonction éducativetout particulièrement adaptée à l’enfance, lorsque les sujets ne sont pas encore capables de raison.

Léonard de Vinci, La Joconde (1506) Musée du Louvre « A ce jour, il n'existe aucune preuve définitive sur l'identité de la femme représentée par Léonard de Vinci. En fait, il est étonnant de noter que l'on retient davantage aujourd'hui les aspects universels du tableau -l'idéalisation évidente duportrait, l'imagination qui a inspiré le peintre pour le paysage, l'équilibre de la posture du modèle-, plutôt que la référence à une personnalité ayant réellement existé. Même s'il a peint avec réalisme un visage de femme, il est clair que Léonard s'est définitivement dégagé des obligations de fidélité pour rechercher une expression universelle de la figure humaine et féminine. » Laméconnaissance, même pour les contemporains, de la femme représentée par le peintre rend inopérant le critère de l’imitation pour juger de la valeur esthétique d’un portrait ( cf. ci-dessous les portraits cubistes).

Michel-Ange , « Les esclaves » série de six statues destinées au mausolée du pape Jules II, réalisées en deux périodes : 1513-1515 puis 1532-1534. - sur cette page, un des esclaves inachevés,Musée de l'Académie, Florence (1532-1534). - page suivante, L'esclave rebelle, Musée du Louvre (1513-1515). Des objets qui révèlent un échec du geste artistique, quelle que soit par ailleurs la cause de cet échec, peuvent cependant être esthétiquement investis par le spectateur : les "esclaves" inachevés de Michel-Ange, qui paraissent s'arracher à l'emprise d'une gangue de pierre, donnent à voiresthétiquement au même titre que les statues achevées.

Van Gogh, Le café de nuit, 1888. (Yale University Art Gallery) Le tableau est un des plus laids que j'aie faits. (...) J'ai cherché à exprimer avec le rouge et le vert les terribles passions humaines. La salle est rouge sang et jaune sourd, un billard vert au milieu, quatre lampes jaune citron à rayonnement orangé et vert. C'est partoutun combat et une antithèse des verts et des rouges les plus différents, dans les personnages de voyous dormeurs, dans la salle vide et triste, du violet et du bleu. Le rouge sang et le vert jaune du billard contrastent avec le petit vert tendre Louis XV du comptoir, où il y a un bouquet rosé. Les vêtements blancs du patron, veillant dans un coin dans cette fournaise, deviennent jaune citron,vert pâle et lumineux. (...) C'est une couleur alors pas localement vraie au point de vue réaliste du trompe-l'oeil, mais une couleur suggestive d'une émotion quelconque d'ardeur de tempérament. V. Van Gogh, Correspondance générale.

Le portrait : expression et refus de l’imitation

Juan Gris, Portrait de Picasso, 1912 Art Institute – Chicago. A gauche, photographie de Picasso, postérieure dequelques années au portrait de J. Gris.

Picasso, Portrait de Dora Maar, 1937. Musée Picasso,Paris (à gauche, autoportrait photographique de Dora Maar, 1935)

Kasimir Malevitch, Carré noir sur fond blanc, 1913 (Saint Petresbourg)

Kasimir Malevitch, Carré blanc sur fond blanc, 1918. Musée d'art moderne, New York. Créateur du « suprématisme », Malevitch s’est engagé dans le rejet de la...
tracking img