La fusion entre wafabank & la bcm

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (636 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHE DE LECTURE 2 : LES RISQUES D’ECHEC POUR LES OPERATIONS DE FUSIONS ACQUISITIONS
La croissance par fusions acquisitions confère de nombreux avantages stratégiques. Cependant quels sont lescritères permettant de dire que c’est une réussite ou pas ?

La création de valeur pour l’actionnaire :

Ce qui intéresse l’actionnaire, ça n’est pas directement le CA, les parts de marché del’entreprise, mais ce qu’elle lui rapporte. La fusion ou l’acquisition doit donc être créatrice de valeur pour l’actionnaire. C’est à dire que le résultat après impôt calculé en % des capitaux propres consacrésà l’acquisition doit être supérieur au coût d’opportunité de ceux-ci;
Une étude Mc Kinsey montre, au regard de ce critère, que dans 61% des cas les fusions sont des échecs.

On note de plus quepour beaucoup d’entreprises, leurs marges se dégradent :

Quelles en sont les raisons ?
Si une fusion est un échec, c'est qu'on n'a pas réussi à créer de la valeur; Suivant le Strategor, lessources de création de valeur sont les suivantes :

Dans le cas plus particulier des fusions, trois facteurs principaux peuvent conduire à l'échec :
* Des prévisions trop optimistes
* Un prixpayé excessif
* Une mise en œuvre difficile de la fusion du fait de :

* La réussite des salariés
* La fuite de personnes stratégiques
* Des difficultés à mettre en œuvredes synergies
Généralement les fusions les plus difficiles sont les fusions à égalité, alors que les fusions par absorption pure et simple ont davantage de chance de réussir.
Le travail d'analyse dela cible et des synergies possibles revêt donc une importance capitale.
Un deuxième problème crucial qui peut se poser est d'ordre psychologique. Les dirigeants sont des managers, pas lespropriétaires du capital. On court donc le risque d'un conflit d'intérêt, entre l'activité des managers et l'intérêt des actionnaires, par exemple dans le cas de:
* Diversification "à la légère", pour...
tracking img