La gamétogénèse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5288 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La gamétogénèse
C’est un mécanisme complexe qui comporte une phase de multiplication, une phase de croissance, une phase de maturation et une phase de différentiation des gamètes. La phase de maturation correspond à la méiose. L’objectif de la gamétogénèse est de produire des gamètes matures. La gamétogénèse féminine est réalisée dans les ovaires, on parle d’ovogénèse. Elle assure la productiondes ovocytes. La gamétogénèse masculine est réalisée dans les testicules, elle assure la production des spermatozoïdes on parle de spermatogénèse.

L’ovogénèse débute dans l’ovaire fœtal par la multiplication des ovogonies, s’arrête puis reprend à la puberté pour se terminer à la ménopause. De la puberté à la ménopause, l’ovogénèse assure la production, une fois tous les 28 jours, d’un gamètefécondable. En plus de la croissance et de la maturation des gamètes les ovaires assurent la production et la sécrétion des hormones stéroïdes indispensable à la fonction de reproduction. Les hormones stéroïdes sont les œstrogènes et la progestérone. Les œstrogènes regroupent l’œstradiol, l’œstrone et l’œstriol. Les ovaires sont sous l’influence de l’hypothalamus qui sécrète la gonadolibérine ouGnRH et de l’Adénohypophyse qui secrète l’hormone folliculo-stimulante ou FSH et l’hormone lutéinisante LH.

I. L’ovogénèse

1. La structure des ovaires

Ce sont des petites structures de forme ovoïde situés latéralement dans le petit bassin en arrière de l’utérus. Ils sont attachés à l’utérus par un ligament et ils sont plus ou moins recouverts par le pavillon de la trompe. La surfacedes ovaires est recouverte par un épithélium simple, sous cet épithélium se trouve un tissu conjonctif que l’on appelle stroma. Le stroma est composé de plusieurs régions :
* Sous l’épithélium ovarien se situe une couche de tissus conjonctifs responsables de la couleur blanchâtre des ovaires que l’on appelle albuginée.
* Une zone corticale ou cortex qui contient les follicules ovarien encourt de maturation et qui est le siège de la folliculogénèse.
* Une zone médullaire riche en tissus conjonctifs lâches, qui renferme les vaisseaux sanguins, les vaisseaux lymphatiques et les nerfs.

2. Les étapes de l’ovogénèse
Dans la gonade fœtale les ovogonies se multiplient par vagues successives de mitose dès la 15ème semaine de développement. Les ovogonies sont des cellulesdiploïdes qui dérivent des gonocytes primordiaux. Au terme de leur multiplication, les ovogonies s’entourent d’une couche de cellule folliculaire aplatie et l’ensemble constitue le follicule primordial. Dans le follicule primordial l’ovogonie se différentie en ovocyte de premier ordre. Immédiatement après sa mise en place, l’ovocyte 1 double sa quantité d’ADN et entre en prophase de première division deméiose. L’ovocyte 1 établit des interactions actives avec les cellules folliculaires qui l’entourent par la mise en place de jonctions adhérentes et de jonctions perméables. A partir de ce moment, l’ovocyte et le follicule vont évoluer simultanément. Ainsi la folliculogénèse et l’ovogénèse sont liées et vont assurer la production des gamètes féminins.
3. Les étapes de la méiose.

La méiosecorrespond à 2 divisions cellulaires successives, méiose 1 et méiose 2. Seule la méiose 1 est précédée d’une phase de réplication de l’ADN de sorte que chacun des 46 chromosomes possède 2 chromatides sœurs avant d’entrer en méiose. Il n’y a pas de réplication de l’ADN avant l’entrée en seconde division de méiose. Ainsi pour une cellule diploïde, entrée en méiose, 4 cellules haploïdes sont forméeset le nombre de chromosomes passe de 46 chromosomes à 2 chromatides sœurs à 23 chromosomes à 1 chromatides sœur. En plus de la réduction du nombre de chromosome la méiose assure le brassage de l’information génétique. Les mécanismes de recombinaison génétique et la ségrégation au hasard des chromosomes assure la diversité des individus. En effet, la ségrégation au hasard des chromosomes...