La gauche en france (1870 - 1945)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1047 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE NATIONALISME
--> Départ de gauche, pour aller à droite.
Le nationalisme français revêtira différentes formes, dont certaines sont si dévoyées qu’elles aboutissent au racisme et aux thèses d’exclusion proférées avec des conséquences parfois dramatiques au 20e siècle.
NATIONALISME JACOBIN :
- Le nationalisme de gauche ( jusqu'en 1871 ) : concept de nation analysé par l'abbé Sieyès , en1789. débouchera sur le dévelopement du nationalisme.
Ce 1er nationalisme est fondé sur l'idée de souveraineté de nation + son unité. Ainsi, s'oppose au tendance cosmopolite des contres révolutionnaires.
Appelé nationalisme jacobin : la nation n'est pas le rassemblement de la population, comme sous la monarchie, mais le résultat de la volonté générale. Sorte de personne morale, notion juridiqueabstraite à laquelle Michelet donnera une sorte d’affectivité.
Le patriote, mot qui est entré dans le vocabulaire courant en 1790, désigne le Révolutionnaire qui est réputé aimé sa patrie : le bon citoyen. Il défend la patrie si danger. Donc, nation dès le début associé à un combat interne/externe. Objet d'un véritable culte ( on édifie des hotels + quantiques pour la nation ).
Statut du citoyenconfisqué au profit de la nation, il naît, vit & meurt pour la patrie. Idée d'un sacrifice.
Ce nationalisme Jacobin est à son comble sous la Terreur ( 1792-1794).
Il débouche sur un messianisme.
Un sentiment anti-français naît de cette politique impérialiste. Alors apparition du nationalisme Allemand nourris par le discours de Fichte.
NOUVEAU NATIONALISME
- Ce nationalisme lié aux principesRevolutionnaire ne pouvait que se heurter aux opposants de la Révolution.
- Glissement du natonalisme vers la droite. La guerre de 1870 & ses conséquences vont entrainer un bouleversement radical.
La fin du 19ème Siècle est une époque charnière pour le nationalisme. En effet, Après 1871 : défaite + perte Alsace Lorraine, qui entraineront un esprit de revanche sur l'Allemagne.
Apres la défaite,réflexion sur les causes de nos malheurs. Pour les auteurs l'infériorité militaire a surtout été une infériorité intellectuelle. Ainsi, double mission de l'instituteur républicain : enseigner le patriotisme + raviver corps des élèves avec des exercices para militaire.
Désir de revanche aussi dans les récits et les chansons. Enfin, les cartes de France dans l'école primaire sont marquées par unetache noire pour symboliser les provinces perdues. Souvenirs de ces provinces dans les noms des rues aussi.
Jusqu'en 1814 : revanche = désir profond.
Base doctrinale de ce nouveau nationalisme : difficile à donner.
Conception spiritualiste de la nation avec Ernest Renand. On trouve cette conception dans une conférence qu'il donne à la Sorbonne " qu'est-ce qu'une nation " ? . Il défend lecaractère subjectif de la nation.
Conception historique de la nation avec Maurice Barrès. La nation c'est le produit de l'histoire. Vivants + morts.
Conception quasi religieuse de la nation avec Charles Péguy.
ABANDON DU NATIONALISME PAR LA GAUCHE
Les mouvements socialistes se sont de plus en plus orientés vers l’internationalisme. A l'origine de cette évolution : le marxisme + le courantmonarchiste.
Solidarité nationales mises au 2nd rang au profit des solidarité de classe ( réunissent tous les exploités face au profit des solidarités de classe ). Solidarité nationale dénoncée comme artificielle.
La bourgeoisie : accusée de jeter les ouvriers les uns contre les autres.
Ainsi, primauté des combats de l’internationalisme. Principe affirmé dès 1848.
Les forces de gauche se sont réuniesdans des organismes internationaux.
La SFIO ne renie pas l’attachement à la patrie ni la défense de la nation. Elle s’engage en revanche de détermination contre la possibilité d’un conflit contre l’Allemagne. Pour cela elle fait jouer la grève générale qui devrait bloquer les opérations de mobilisation. Jean Jaurès est assassiné à la veille de la guerre, les socialistes voteront les crédits de...
tracking img