La gestion de la tresorerie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2840 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Université Ibn Zohr
Faculté des sciences juridiques,
Économiques et sociales
Licence professionnelle: TCF
Techniques Comptables et Financières

[pic]

Encadré par : Réalisé par :
Mme : JDAINI Bouchra Mr Laaroussi LABYADMlle Latifa AMARIR

Année universitaire 2010/2011
SOMMAIRE

INTRODUCTION

1. Définition ………… …………………………..……………………………………………………………………………………………………………03
2. Historique ………………………………………………………………..……………….……………………………………………………………..04

I. LE FONCTIONNEMENT DE CCIS

1. L’assembléegénérale…………………………………………….……………………………………………………………………………….…05
2. Le bureau…………………………..…………………………………………………………………………………………………………………....…07
3. Les commissions permanentes……………………….…………………………………………………………………….08

II. LES MISSIONS DE LA CCIS…………………..…………………………………………………………………………… .08

III. LE CHAMBRE DE COMMERCE, D’INDUSTRIE ET DE SERVICES D’AGADIR EXEMPLE.

1. Fiche technique………………………………………………………………………………………………………………………………………….11

2. Leszones d’actions…………………………………………………………………………………………………………………………………….12

3. Territoire de Souss-Massa …………………………………………………………………………………………………………………………12

4. Les services offerts par la CCISA………………………………………………………………………………………………………………12

5. Les centres créés par la CCISA…………………………………………………………………………………………………………………..13

Références ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..15Introduction

La Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services est un établissement public doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière.
Elle est placée sous la tutelle du ministère du commerce et d’Industrie et gérée par des personnes privées élus par des commerçants, industriels et prestataires deservices, assistées par des cadres permanents et contractuels.
Elles ont un patrimoine mobilier et immobilier, gérant les locaux dans lesquels sont installées, ainsi que les immeubles affectés aux services dont elles sont chargées, d’une manière générale, effectuent toutes opérations afférentes à l’administration de leurs biens.
Son rôle principal consiste à représenter et à animer lessecteurs économiques et les défendre dans le cadre de l’intérêt général de l’économie locale.
La chambre de commerce, d’industrie et de Services vise alors à promouvoir le développement de leur circonscription et ce faisant de promouvoir le développement des entreprise qui y sont implantées.
Au Maroc le réseau des Chambre de Commerce, d’Industrie et de Services se compose de 28 chambres,au sein de chacune sont représentés les commerçants, les industrielles et les prestataires de services. Ces deniers constituent l’électorat qui élit les membres de la Chambre, soit à titre personnel ou par le biais des représentants des sociétés .Les membres de la CCIS sont élus pour un mandat de six ans et l’ensemble de ces membres élus consiste l’Assemblée Générale qui élit à son tour le bureauadministratif dirigé par un président.

Historique des CCIS Maroc :

➢ Sous le Protectorat :

• Le 19 juin 1913, la création de la première Chambre de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture française à Casablanca et Rabat sous protectorat français.
• Le 29 juin 1914, la création des Chambres de Commerce, d'Industrie et d'Agriculture de Marrakech et d'El-Jadida.
• Le Dahir du 20janvier 1919 a crée, à l'intérieur des chambres de Casablanca, Rabat, Marrakech et El-Jadida, des annexes pour les Marocains ayant pour objectif la défense des intérêts des ressortissants marocains.
• Le Dahir du 20 décembre 1939 a reconnu à ces chambres le caractère d'établissement public à l'instar des chambres de commerce et d'industrie françaises.
• Le Dahir...
tracking img