La gestion des conflits (creativite)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1117 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DEVOIR DE CREATIVITE

Date : 13 mars 2010

Etudiant : ENDEZOUMOU MBEYINDI

Clément

Sujet :

Une réflexion la plus complète possible sur la gestion de conflit et la gestion d’opportunités ( mettre toute démonstration, ou réflexion sur ces thèmes)

Sujet traité :

La vie de l’homme dans saglobalité se résume à la résolution des problèmes auxquels il est confrontés quotidiennement.ces problèmes sont de différents ordres et se présentent sous différents aspects. On parle habituellement de « gestion des conflits » et de gestion d’opportunités. Ces expressions évoquent des méthodes de management ; la première une opposition d’intérêts, une lutte de sentiments contraires ou antagonistes.La deuxième concerne la mesure et le management de tout ce qui s’avère possible. on parlera tout simplement de l’application du processus de créativité. Nous tentons ici de développer une réflexion sur ce processus.

Le conflit est considéré comme une situation de désaccord entre deux parties. Cette situation peut revêtir des formes diverses. On rencontre quatre grandes classes de conflits :-le conflit d’avoir,

-le conflit de pouvoir

-le conflit de défense d’identité et de libération.

on distingue différentes stratégies de résolution des conflits.il s’agit de :
- L’affirmation de sa décision : ici on affirme sa position en rapport de sa position de force. cela arrive souvent quand une décision rapide est urgente.
- L’évitement : c’est lorsqu’on se décide à refuserde résoudre un conflit ou à l’ignorer. c’est souvent une démarche qui permet de prendre du recul pour laisser du temps et souvent calmer les esprits. On exploite aussi cette technique lorsque le problème semble dérisoire. Mais cette stratégie perd son intérêt lorsque le problème persiste.
- La collaboration créative : c’est une approche constructive qui tient en compte les besoins des autres.- Le compromis : il s’agit d’une négociation entre les deux parties en conflit. dans ce cas les buts sont souvent différents et les ressources illimitées.
- L’accommodation : c’est une démarche qui consiste à mettre fin au désaccord pour terminer le conflit. Cela peut se justifier si l’objet du conflit n’a pas trop d’intérêt et si l’on trouve que la relation avec l’autre est plusimportante.
Chaque conflit nécessite une démarche spécifique de résolution. Cette démarche a pour but d’ouvrir de nombreuses perspectives pour éviter la radicalisation. Nous pensons qu’il est important dans le processus qui consiste en la gestion des conflits d’adopter une attitude précise, qui engage notre état physiologique. En effet, le début de résolution d’un conflit commence par une idéed’intention , une acceptation , un pas vers la cible conflictuelle. Cette attitude nous fait penser que le maitre mot ici est la tolérance. Il est important de tolérer l’autre si l’on veux engager le processus. Dans le cadre d’une entreprise on assimile cette étape à une intention d’évaluation des risques majeurs. on s’engage à mettre sur table les différents problèmes de la structure ou d’un pointimportant de l’entreprise.
Le deuxième point est l’intervention de la pensée objective. On essaye de faire intervenir la logique pour voir de façon précise la difficulté. Il s’agit de passer au traitement du problème. Pour revenir à l’entreprise il s’agit de déterminer les probabilités d’impact.

Le troisième point concerne l’aspect émotionnel de sa personnalité. C’est le cas de définir ce qui estpositif de ce qui est négatif.

Le quatrième point se situe sur l’aspect comportement. En effet il s’agit ici de gérer avec des gestes juste au bon moment.

La dernière étape du processus est l’évaluation du résultat . Il s’agit de distinguer la valeur du résultat ,il est réussi ou moyen. Voila en cinq points essentiels l’attitude à suivre dans le processus de créativité qui peut se résumer à...
tracking img