La gestion des conflits est une responsabilité majeure du manager proactif

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2070 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La gestion des conflits est une responsabilité majeure du manager proactif

Introduction
Pour relever les défis de la compétitivité et de la croissance, les organisations doivent sans cesse évoluer et procéder parfois à des changements et à des restructurations qui ne vont pas sans heurts entre les acteurs concernés. Lors de l’introduction d’une nouvelle technologie ou d’un projetd’entreprise, les managers sont souvent confrontés à la résistance au changement et doivent continuellement susciter la motivation de leurs collaborateurs et équipes.

1. Les sources des conflits
Aujourd’hui les conflits font partie de la réalité quotidienne et de la vie des organisations modernes. Ils reflètent la dynamique des relations humaines et sociales, et traduisent la volonté des acteursd'influencer leur environnement. Ils ne doivent être ni supprimés, ni évités, mais gérés, voire stimulés dans le cas où l’efficacité, la créativité et l’innovation en dépendraient. Leurs causes doivent être recherchées dans un ensemble de facteurs incluant la structure de l’organisation, les exigences de l’environnement interne et externe ainsi que les différences de perception des acteurs concernés. Ilspeuvent être approchées à l’aide de deux notions ‘le terrain conflictuel’ et ‘les agents déclencheurs du conflit’. âLe terrain conflictuel est composé des éléments spécifiques qui favorisent l’éclosion des conflits et qui peuvent être classés en deux grandes catégories interdépendantes : § les facteurs structurels et l’environnement organisationnel, § les facteurs humains. La présence de ces élémentsne mène pas en soi au conflit mais elle en constitue la condition nécessaire. Généralement, ces conditions peuvent être réduites au nombre de sept : § les différences de but des groupes, § l’interdépendance des tâches, § la concurrence pour se partager les ressources limitées de l’organisation, § les différences de niveaux de pouvoir, § les variations dans le système d’évaluation et derécompense, § les différences dans la perception qu’ont les groupes de la réalité, § les personnalités individuelles et les caractéristiques des groupes : taille, normes, position dans l’organisation…, style de management…, valeurs…, capacité d’écoute,…comportements

âLes agents déclencheurs constituent les causes directes des conflits de groupe. Ces agents peuvent être des acteurs ou des événements, etl’action de ces agents peut trouver un terrain fertile dans une ou plusieurs des conditions décrites précédemment.

2. La résolution des conflits de type structurel
âLes différences de buts des groupes Plus les organisations sont complexes, plus les services se spécialisent et se distinguent par des buts différents, mais aussi par des fonctions, des normes et des valeurs spécifiques. Cettedifférentiation est une source potentielle de conflits d’intérêts. L’équilibre peut s’avérer fragile lorsqu’il faut maintenir ces différences et en même temps les intégrer harmonieusement. Plusieurs agents déclencheurs peuvent rompre cet équilibre : § des objectifs mal formulés, § des structures aux contours mal définis, § l’absence de mécanismes d’intégration des buts différents. Pour réduire lesconflits issus de ces facteurs, on peut : § clarifier les buts, les objectifs et les rôles, § différencier les buts et les activités des groupes et unités, § instaurer des mécanismes de conciliation et de communication pour les groupes interdépendants. âL’interdépendance des tâches Les différentes unités d’une organisation sont interdépendantes lorsque la réalisation des tâches des uns dépend de laréalisation des tâches des autres. Dans ce cas, les possibilités de coopérer ou d’entrer en conflit sont très élevées ; La gestion de cette interdépendance repose sur la planification et le contrôle adéquat des ressources humaines et matérielles, ainsi que sur l’agencement optimal du temps et de l’information. On peut : § allouer aux unités suffisamment de temps et de ressources humaines et...
tracking img