La gestion des conflits

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2274 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
 
|[pic|  Une approche concertée de résolution d’un conflit |[pi|[pi|
|] | |c] |c] |

 
|Dans les organisations québécoises, notamment dans la négociation des relations du travail, l’approche concertée derésolution |
|d’un conflit est devenue une manière efficace de gérer ou de résoudre un problème ou un conflit (Deschênes et Martel, 1998; |
|Deschênes, 2002, 2000, 1999 ; Deschênes et coll., 1998 ; Weiss, 1999). Dans cette deuxième partie de cette fiche, nous vous |
|présentons des ingrédients pour résoudre des conflits tout en améliorant la santé psychologique d’une organisation. || |
|Le Petit Larousse définit le verbe concerter par « préparer une action en commun» et se concerter par : « s’entendre pour agir |
|ensemble ». Le processus de concertation englobe à la fois la réalité de la relation de coopération (« s’entendre » et « agir ||ensemble ») et une façon de faire (« préparer en commun une action »). Nous le définissons comme une démarche dynamique de |
|coopération entre des partenaires qui suivent les phases d’un processus rationnel de résolution de problèmes ou de conflits en |
|vue d’atteindre des résultats leur procurant un bénéfice mutuel (« gagnant-gagnant »). |
||
|Cette définition fait ressortir les deux ingrédients fondamentaux d’un processus de concertation utilisé par des personnes pour|
|résoudre un problème ou un conflit : |
|[pic]|
|l’établissement progressif d’une relation de coopération qui englobe et donne un sens à; |
| |
|[pic]|
|la mise en commun d’idées ainsi qu’à la prise de décision consensuelle tout au long des phases de résolution de problèmes ou de|
|conflits. |
||
| |
|L’établissement progressif d’une relation de coopération  |
| |
|Les expériences de concertation illustrent que la solution d’un conflit est vouée à l’échec si les personnes négligent de |
|prendre en considération qu’ils sont des êtres humains qui communiquent avec leur cœur et leur raison. L’application d’un |
|processus de concertation comporteun apprentissage et une intégration, de la part de chacun des partenaires, de valeurs, |
|d’attitudes et de comportements nécessaires à établir progressivement une véritable relation de coopération utile à la |
|résolution d’un problème ou d’un conflit. |
|La subjectivité des partenaires...
tracking img