La gestion des ressources humains structure organisationnelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (648 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Université CADI AYYAD Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales Marrakech –Maroc

Redouane GUILMI

Pratique de GRH
Professeur M. Farid CHAOUKI
29/03/2011

JEUX LE BLANCEtudiant en MESPME

Il s’agit de répondre aux questions de la première étape qui est « Structure Organisationnelle ». cette étape nous a permis d’évaluer la société LEBLANC. Et cela à partir de troiséléments : division du travail, coordination des tâches et départementalisation et le développement de la structure. Le dernier point de ce travail vise à proposer une autre structure organisationnellepour faire face aux inconvénients de la structure déjà mise en place.

 Plan général :

1. Présentation de la société « LEBLANC » 2. Sa structure actuelle 3. L’organisation des activités au seinde la société a. Division du travail b. Coordination des tâches c. Départementalisation et le développement de la structure 4. Points fort et points faible de cette organisation 5. Recommandation :Nouvelle structure

1

1. Présentation de la société
La société LEBLANC est une usine de construction mécanique située à Haubourdin, crée en 1980 par Arthur-Emile LEBLANC. Elle s’est spécialiséedans la fabrication de machines-outils à destination de l’industrie agro-alimentaire. Elle emploie aujourd’hui 468 personnes e se trouve à la veille d’un changement de direction.

2. Sa structureactuelle

3. L’organisation des activités au sein de la société : a. Division du travail : - La division horizontale forte : les opérateurs et les ouvriers effectuent un nombre limité de tâchesrépétitives (c’est une usine spécialisée dans la fabrication de machines-outils). - La division verticale forte : il y a une séparation claire entre la conception des tâches à réaliser qui relève du travail deschefs d’ateliers et leur exécution qui est la mission des ouvriers.

2

Coordination des tâches :  supervision directe : - L’existence de la notion « chef » : Le chef de bureau supervise...
tracking img