La gnose dans l'ere du verseau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4615 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CIAG France Cours en ligne

1

LA GNOSE DANS L’ERE DU VERSEAU
« Je te préviens, qui que tu sois, Oh ! Toi qui désires sonder les arcanes de la

Nature, que si tu ne trouves pas en toi-même ce que tu cherches, tu ne pourras pas le rencontrer non plus en dehors. Si tu ignores les excellences de ta propre maison, comment prétends-tu trouver d'autres excellences ? En toi se trouve caché leTrésor des trésors. Oh ! Homme, connais toi toi-même et tu connaîtras l’ Univers et les Dieux ».

INTRODUCTION Les études gnostiques ayant progressé de façon extraordinaire ces dernières décennies, aucune personne cultivée ne tomberait aujourd'hui, comme par le passé, dans l'erreur simpliste de rattacher les courants et les enseignements gnostiques à une latitude spirituelle exclusive. Bien qu'ilsoit certain que nous devons tenir compte, dans tout système gnostique, de ses éléments hellénistiques et orientaux, provenant de Perse, de Mésopotamie, de Syrie, d’Inde, de Palestine, d’Egypte, etc…, nous ne devrions jamais ignorer les principes gnostiques perceptibles dans les sublimes cultes religieux des Nahuas, Toltèques, Aztèques, Zapotèques, Mayas, Chibchas, Incas, Quechuas, etc., del’Amérique précolombienne. Mais avant d’aller plus loin, il convient tout d’abord de définir les mots « Gnose » et « gnosticisme ». Indiscutablement la « Gnose » est la Connaissance illuminée des Mystères initiatiques, mais réservée à une élite, parce que beaucoup la rejettent, ne la comprennent ni ne l'acceptent. « La Gnose est un fonctionnalisme très naturel de la Conscience : une « Philosophia perennis etuniversalis » (une Philosophie pérenne et universelle). Pour sa part, le mot « gnosticisme » renferme, à l'intérieur de sa structure grammaticale, l'idée de systèmes ou de courants consacrés à l'étude de la Gnose. Le gnosticisme implique une série cohérente, claire et précise d'éléments fondamentaux vérifiables par l'expérience mystique directe : la Malédiction, à partir d'un point de vuescientifique et philosophique ; l'Adam et Eve de la Genèse ; le Péché originel et la Sortie du Paradis ;
CIAG France 1 Cours en ligne n°1 Juillet 2007

LA GNOSE DANS L’ERE DU VERSEAU

le Mystère de Lucifer Nahuatl ; la Mort du Moi-même ; les Pouvoirs créateurs ; le Christ intime et l'Essence du Salvator Salvatum ; les Mystères de la Sexualité ; le Serpent Igné de nos pouvoirs magiques ; la Descenteaux Enfers ; le Retour à l'Eden ; le Don de Méphistophélès. Par conséquent, c’est une erreur de croire que la Gnose est un simple courant métaphysique introduit au sein du Christianisme. Au contraire, la Gnose constitue une attitude existentielle avec des caractéristiques propres et s’enracine dans une aspiration ésotérique la plus ancienne, la plus importante et la plus raffinée de tous lespeuples, dont l'histoire n'est malheureusement pas bien connue par les anthropologues modernes. La Gnose, dans cette Ere du Verseau, est une doctrine-synthèse, la doctrine primitive de l'Humanité. Son origine est par conséquent aussi ancienne que le Monde.

LA GNOSE DANS L’ERE DU VERSEAU Le mot perse « Jina », d'où vient le terme grec « gnosis », n'est pas que la francisation de ce mot gréco-latin.Sa véritable orthographe dérive du perse et de l'arabe, et n'est pas « jina », mais « djin » ou « djinn ». C'est ainsi que nous le voyons utilisé par plusieurs auteurs. La Jana, Gnana, Yana ou Gnose est donc la Science de Janus, la Science de la Connaissance initiatique, et les variantes de son nom sont nombreuses et existent dans chaque langue. L'objectif fondamental de la Gnose au XXIème siècleest de former des Hommes. Dans les conditions actuelles, il est établi que l'être humain est à peine un « animal intellectuel », rempli de contradictions psychologiques infinies. Le résultat d’une condition psychologique si infortunée est facilement prévisible : douleur, souffrances mécaniques et inutiles, maladies, vieillesse et mort prématurées. Le Cercle d’Investigation de l’Anthropologie...
tracking img