La grande bretagne et la mer

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4667 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LE MONDE BRITANNIQUE ET LA MER
Britannia, rule the waves! Le poème de Thomson, mis en musique en 1740 et devenu comme un second
hymne national, n'a jamais été aussi approprié qu'en 1815. 1815 marque non seulement la fin d'une guerre
de 23 ans contre la France mais aussi la victoire d'Albion dans ce qu'on a pu nommer la « Seconde guerre de
Cent Ans » (1689-1815)
· LES FONDEMENTS DE LAPUISSANCE MARITIME BRITANNIQUE
a) 1815: causes et dividendes d'une victoire
La popularité de Nelson et son mythe font encore penser que sa victoire à Trafalgar contre Napoléon a
sauvé l'Angleterre de l'invasion et assuré dix ans à l'avance la défaite de la France. Ce n'est pas juste
puisque Napoléon avait renoncé à passer la Manche avant la bataille et que cette bataille est restée sans
lendemain.Sea Power (ensemble des moyens permettant d'utiliser les routes maritimes ): rôle important dans la
victoire britannique.
Une marine marchande et une marine de guerre supposent en amont une administration et un
gouvernement pour soutenir leurs efforts. Pendant les French Wars, la Grande-Bretagne a dut affronter des
difficultés, dues au blocus, qui a provoqué le renchérissement des importationsde blé, la perte des
débouchés européens et un énorme déficit budgétaire. La grande-Bretagne sut s'en tirer: une partie du
commerce a été redéployée vers l'Empire, l'essor du complexe militaro-industriel a créé de nouveaux
emplois.
La victoire de 1815 récompense les Britanniques car les ports continentaux ont plus souffert que les
ports insulaires. La Grande-Bretagne s'impose sur les mers:avec Gibraltar, conquise dès 1704, l'Angleterre
contrôle l'entrée de la Méditerranée; avec Malte, saisie en 1800, le passage entre l'un et l'autre bassin de
cette mer; avec les îles ioniennes en 1814, elle surveille l'Adriatique. Le Cap est lui-même, pris en 1806, est
la porte de l'océan Indien, où la Grande-Bretagne a consolidé sa position en conquérant Ceylan en 1795, les
Seychelles en 1810.Malacca, conquise en 1795, lui donne accès aux mers de Chine.
b) Le contexte économique et géopolitique
La Grande-Bretagne est majoritairement rural au début du 19e siècle: le système électoral assure la
surreprésentation des campagnes, et la grande aristocratie foncière obtient la mise en pace du
protectionnisme agricole avec les Corn Laws en 1815. Il faut attendre 1840 pour que la populationurbaine
et population rurale s'équilibrent. Le tournant se produit dans les années suivants: le début du libreéchangisme
avec la fin des Corn Laws en 1846. Vers 1860, près de 70% des Britanniques sont citadins mais
l'agriculture reste florissante jusque dans les années 180, bénéficiant d'un outillage et des engrais
industriels. Il faut oublier le cliché qui font des Britanniques des marins enherbe.
Ses intérêts maritimes sont depuis longtemps supérieurs à ceux des puissances européennes et depuis
son essor industriel, dans les années 1780, plus encore avec la recherche de débouchés outre-mer. La fin du
protectionnisme anglais marque l'affirmation des milieux industriels dans les années 1840. La fin en 1849
du Navigation Act, qui depuis 1651, donnait le quasi-monopole desimportations à la marine anglaise, incite
cette marine à se moderniser lui permettant de conserver ses avantages pour obtenir la réciproque à
l'étranger.
La puissance anglaise repose autant sur l'industrie que sur les batiments de commerce et de guerre.
Cependant, l'absence de vrais compétiteurs doit beaucoup à l'habileté des diplomates anglais. La Grande-
Bretagne a su ménager l'orgueil despuissances européennes en leur laissant des territoires outre-mer, en
assurant la paix en Europe. Néanmoins, la Grande-Bretagne doit faire face à des troubles internes, issus de
la Révolution Française, de la révolution industrielle.
· LE COMMERCE MARITIME BRITANNIQUE
a) La première flotte marchande au monde
Dans la première moitié du 19e siècle, la marine marchande anglaise compte 245 000...
tracking img