La grande transformation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2355 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean-Philippe DEMON Maîtrise APE

Fiche de Lecture 3

KARL POLANYI

« LA GRANDE TRANSFORMATION »

Avril 2001

RÉSUMÉ
Karl Polanyi explique ce qui s’est passé dans l’économie britannique depuis le 17ème siècle à partir du traité sur les enclosures. Il analyse le système de marché autorégulateur de sa naissance jusqu’à sa mort. De ce système résulte la séparation de l’économie et de lasociété qui se soumet alors au marché. Il débute son ouvrage en présentant la situation politique du 19 ème et du début du 20ème siècle qu’il appelle « paix de 100 ans » et reposant sur quatre piliers : le système de l’équilibre des puissances, l’étalon-or international, le marché autorégulateur et l’Etat. La matrice du système est le marché autorégulateur. Le déséquilibre entre nations au sortirde la guerre fait imploser le système. Contrairement à Smith, Polanyi ne croit pas à la propension naturelle de l’homme à échanger en vue de tirer un bénéfice, il parle de réciprocité et de redistribution là où Smith parle de troc. L’échange par le marché est apparu progressivement. Quand le marché en vient à maîtriser le système économique, la société subit une mutation importante. Le marchén’est plus intégré dans la société, c’est la société et les relations sociales qui y sont encastrées. Le marché autorégulateur suppose que tous les revenus soient issus d’une vente et donc la Terre, le Travail et la Monnaie deviennent marchandises (fictives selon Polanyi car non produites pour la vente). Si le travail est une marchandise, il y a soumission de la société au marché, on ne peut vivre deson travail sans passer par le système. L’abrogation des lois sociales en 1834 marque la naissance de l’économie de marché. A partir de là, il y a tentative de mondialisation du marché. Pourtant la non-adaptation des peuples colonisés au marché autorégulateur montre que celui-ci n'est pas naturel. L’Homme n'est pas fait pour vivre dans un système de marché autorégulateur. En effet, son installationrequiert la destruction des sociétés traditionnelles où il n'est pas menacé par la faim, car seule la faim incite à vendre son travail et non l'appât du gain. La situation économique du début du 19ème siècle influence sur la politique. Le chômage additionné des rivalités impérialistes crée de nombreuses tensions internationales : droits de douanes et loi sur l’immigration aux Etats-Unis.L’agitation ouvrière fait peur aux autres classes sociales et oblige l’Etat à prendre des mesures. On aboutit dans les années 1920 a une paralysie politique et économique, destructrice de formes sociales et de ressources naturelles. C’est ce que Polanyi appelle la grande transformation, c'est à dire la mort du libéralisme et l'avènement du totalitarisme national socialiste. Le pouvoir s’offre alors à ceuxqui proposaient une « issue facile quel qu’en fut le prix ultime ». Le fascisme pouvait s’installer. La civilisation du 19ème siècle n’a pas été détruite par les barbares, les guerres, les révolutions ou les lois de l’économie mais par la société elle-même dans sa tentative de résistance au système du marché autorégulateur. On voit ici que cet ouvrage est parfaitement d’actualité, à l’heure où lacontestation anti-capitaliste se développe au niveau mondial dénonçant les dérives de la société de marché plus que de l’économie de marché. La totale marchandisation de la vie est au cœur de tous les débats entre libéraux et contestataires. Cette phrase de Polanyi résume à la fois le monde qu’il décrit et la situation actuelle : « Permettre au mécanisme du marché d'être l'unique directeur du sortdes êtres humains et de leur environnement naturel aurait pour résultat la démolition de la société ».

Pourquoi Polanyi est-il d’actualité ?
A la lecture du livre de Karl Polanyi, une chose est assez frappante. Le monde qu’il décrit du début à la fin de son livre semble être assez proche de celui que nous pouvons observer aujourd’hui, du moins dans ses caractéristiques fondamentales. Le...
tracking img