La grh

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 51 (12581 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA GRH DANS LA PME FAMILIALE CAMEROUNAISE : INSTRUMENTAL/RELATIONNEL
Jeannette ETCHEU Doctorante en Sciences de Gestion ERFI (Equipe de Recherche sur la Firme et l’Industrie) Université Montpellier 1
Tél. 00 33 (0)6 26 60 19 89 etcheu1_jea2004@hotmail.com Résumé : Ce travail explore la nature des pratiques de Gestion des Ressources Humaines (GRH) dans la petite et moyenne entreprise (PME)familiale camerounaise. La littérature sur la GRH explique qu’il y a différentes manières de contribuer à l’efficacité de l’entreprise, selon que les ressources humaines sont considérées comme une ressource (moyen à une fin d’organisation) ou selon qu’elles sont considérées comme un outil (coût). On parle alors de gestion innovante ou de gestion traditionnelle des ressources humaines. Toutefois, dansun environnement socio-culturel comme le Cameroun où le groupe communautaire a une emprise sur l’individu, le dirigeant peut bien considérer le salarié comme une ressource sans toutefois offrir à ce dernier tous les avantages nécessaires à son développement ou à sa production dans l’entreprise. Dans ce cas la conception du dirigeant de la valeur des ressources humaines est mise en cause. Dans laconception africaine et particulièrement camerounaise, la valeur d’un homme se mesure par l’Être et non par l’Avoir (EtoungaManguelle, 1993). Ce qui explique la spécificité de ces entreprises. La méthode qualitative a été employée pour la collecte des données. Cette étude a été conduite à l’aide d’un questionnaire guide (durée moyenne 2H) sur la base de thématique permettant d’identifier lesindicateurs associés à l’organisation, aux approches de GRH, ainsi qu’au climat social. L’enquête a été menée à partir des fichiers d’entreprises élaborées par la CCIM. Des entretiens semi-directifs ont été réalisés auprès des propriétaires dirigeants nationaux en face-à-face, assistés des responsables de personnel. Trois PME A, B et C ont fait l’objet de l’analyse des cas. Il ressort de l’étude des casque, les PME familiales camerounaises pratiquent une gestion "traditionnelle" des ressources humaines (gestion de proximité de famille élargie). L’attitude du dirigeant (considérer le personnel comme une ressource) envers ses salariés, diffère selon la fonction du salarié. La GRH est efficace lorsqu’il s’agit des personnes très proches du dirigeant (famille étroite, salarié-clé) et peut êtresource de dysfonctionnement pour les autres personnels. Notre étude montre que l’efficacité de GRH ne dépend pas toujours de la participation des salariés aux résultats (profits) de l’entreprise, ni de leurs compétences mais de la confiance mutuelle établie entre dirigeant-propriétaire et salariés-clés. Cette étude présente quelques limites et propose des pistes futures de recherche.

Mots clés :Gestion Efficace, Ressources Humaines, PME, Cameroun.

Introduction
Un peu partout sur la planète, l’entreprise familiale est reconnue comme le vivier du tissu économique, représentant selon les pays entre 70 et 90 % de toutes les entreprises actives. Aujourd’hui, les travaux1 européens diffusés (Perreault, 2000 ; Allouche et Amann, 2000) dans le champ de l’entreprise familiale sont de plus enplus importants et constituent l’un des aspects les plus visibles du résultat de ce foisonnement d’idées et d’actions. Certains chercheurs ont également découvert qu’une proportion de 66% des nouveaux emplois sont crées par l’entreprise familiale (Perreault, 2000 ; Gaspé Beaubien et Gaspé Beaubien, 1995). Le Cameroun2 ne fait pas exception, puisque 90 % à 95 % de la population des entreprises auCameroun sont des PME familiales et emploient 49,7 % des actifs (Perdrix, 2005). Tandis que les entreprises familiales sont considérées comme des piliers économiques et sociaux importants dans le monde entier, paradoxalement leur vie moyenne est seulement de vingt quatre (24) années (Perreault, 2000 ; Stavrou et Swiercz, 1998). Par ailleurs, Carlson et al., (2006) ont constaté que la GRH dans...
tracking img