La guere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (373 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce texte est interessant mais terrblement mal écritN 31

D’une façon générale, les animaux ignorent la guerre. Les animaux chassent et tuent pour se nourrir, c’est tout. L’animal ne possède rien. Il n’a que sa chair, hélas pour lui, comestible etson pelage que nous utilisons. L’animal armé de ses seuls outils organiques que met en oeuvre l’instinct, est dénué de tout. Il n’a pas d’économies, de réserves, sauf quelques provisions d’une saisonà l’autre chez de rares mammifères et quelques insectes; il vit au jour le jour. Il n’a aucune richesse. Tout cela car l’animal ignore le travail, producteur d’économies, de réserves et de biens. Etcomme il ignore le travail, il ignore la guerre.
Mais il existe à cette règle une seule exception, éclatante et bien instructive : le monde des Insectes. Les seuls animaux qui connaissent la guerreà la façon des hommes sont les termites et surtout les fourmis. Mais ce sont aussi les seuls animaux qui soient propriétaires, qui possèdent d’abondantes réserves, des biens bons à prendre. Ils ont desdemeures solides, des caves garnies de nourriture, de très copieuses provisions : des réserves de feuilles fermentées à la manière du fromage, des champignonnières étonnantes, des élevages de bétail- des pucerons - aussi parfaits et profitables que nos élevages de vaches. Ils sont capables de travailler sur ordre, d’une façon disciplinée et intelligente .
En tout cas, les fourmis font etsubissent la guerre à la façon des hommes : invasion militaire de la fourmilière, combat, soumission des vaincus. Le vainqueur s’installe dans la cité soumise ou bien emmène chez lui les provisions - sonpillage , les ouvrières et les oeufs en couvaison qui fourniront ainsi des travailleurs au service de la collectivité victorieuse - esclavage - et même les pucerons-bétail.
Les fourmis font la...
tracking img