La guerre de sept ans (par bellam m. amine)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 35 (8673 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
a guerre de Sept Ans (1756-1763) est un conflit majeur du xviiie siècle souvent comparé à la Première Guerre mondiale par le fait qu’il s’est déroulé sur de nombreux théâtres d’opérations (Europe, Amérique du Nord, Inde) et se traduit par un rééquilibrage important des puissances européennes. De là est né l’Empire britannique, espace dominateur mondial tout au long du xixe siècle. Le Premierespace colonial français, espace dominateur mondial tout au long des XVII e et XVIII e siècles disparaîtra presque entièrement à l'issue de cette guerre.
Ce conflit opposa principalement le Royaume de France au Royaume de Grande-Bretagne d’une part, l’Archiduché d'Autriche au Royaume de Prusse d’autre part. Cependant, par le jeu des alliances et des opportunismes, la plupart des pays européens etleurs colonies se sont retrouvés en guerre. Le début de la guerre est généralement daté au 29 août 1756 (attaque de la Saxe par Frédéric II) bien que l’affrontement ait débuté plus tôt dans les colonies d’Amérique du Nord avant de dégénérer en guerre ouverte en Europe.
Le contrôle de la Silésie [modifier]

En Europe continentale, la principale zone de friction est la Silésie. C’est une provinceriche et peuplée dont la conquête avait été effectuée en 1742 par le Royaume de Prusse aux dépens de l’Archiduché d'Autriche lors de la guerre de succession d’Autriche. Si la toute jeune Marie-Thérèse de Habsbourg obtint bien d’être confirmée sur le trône de Vienne, avec le titre d’archiduchesse d’Autriche, de reine de Hongrie et de Bohême (son mari François de Lorraine portant le titre d’empereurallemand), en revanche Frédéric II réussit son coup de main sur la Silésie. En 1754, Marie-Thérèse ne s’est toujours pas résolue à la perte de cette province.
Les colonies d’Amérique du Nord [modifier]

De leur côté, les Français s’inquiétaient depuis longtemps des visées de la Grande-Bretagne sur leur domaine colonial (Nouvelle-France, Antilles, Indes). Le conflit larvé entre la France et laGrande-Bretagne tourne autour de plusieurs points :
La possession de l’immense territoire de l’Ohio (situé entre les grands Lacs, le golfe du Mexique, les Appalaches et le Mississippi)4
La concurrence dans le lucratif commerce de peaux au détriment du respect des traités avec les différentes tribus amérindiennes
La crainte des Britanniques de voir l’influence des catholiques grandir via lescolonies françaises et la présence de missionnaires en Nouvelle-France
La zone de pêche au large de Terre-Neuve est très poissonneuse et les droits de pêche sont contestés par les uns et les autres.
Le point le plus crucial est sans conteste le contrôle de la vallée de l’Ohio. Ce territoire est convoité par les Français, les Britanniques mais aussi les Iroquois. Les Britanniques basent leurrevendication sur le traité d’Utrecht en 1713 : ce traité stipule que les Iroquois sont des sujets de la couronne britannique. Or comme l’Ohio est considéré comme une terre ancestrale iroquoise, les Britanniques s’en estiment les propriétaires légitimes. Mais concrètement cette zone est sous le contrôle des Français grâce à la présence de plusieurs forts.
Les préparatifs [modifier]

Situationgéopolitique [modifier]
France [modifier]

La France est dans une situation inconfortable autant dans ses colonies qu’en Europe. Durant la guerre de succession d’Autriche, elle n’a rien obtenu de son alliance avec la Prusse si ce n’est un statu quo, mais ses finances ont été durement éprouvées par cette guerre inutile. La paix séparée conclue par les Prussiens en 1745 et leur alliance avec lesBritanniques en 1756 ont fortement contrarié la France et, encouragé par sa cour (dont la marquise de Pompadour, favorite du roi), Louis XV se résigne à un renversement d’alliance pour abandonner la Prusse et s’allier avec l’Autriche. Ce traité d’alliance, signé en mai 1756 et nommé traité de Versailles, vise à contrecarrer la montée en puissance de la Prusse et met fin à plusieurs siècles d’inimitié avec...
tracking img