La guerre de troie n'aura pas lieu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1229 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture – La Guerre De Troie n’Aura pas Lieu


Auteur : Hippolyte Jean Giraudoux [ ]est né le 29 octobre 1882 à Bellac en Haute-Vienne et il est mort le 31 janvier 1944 à Paris. C’est un dramaturge, romancier, essayiste et un diplomate français.
Jean Giraudoux a participé à la Première Guerre mondiale. Ensuite il a occupé des fonctions diplomatiques et administratives et il a écritdes romans comme Suzanne et le Pacifique en 1921, Siefried et le Limousin en 1922, avant de se diriger vers le théâtre.
Il est aujourd'hui connu pour son théâtre avec des pièces comme Amphitryon 38 (1929), La guerre de Troie n'aura pas lieu (1935), Électre (1937), Ondine (1939) ou La Folle de Chaillot.

Etude de l’ouvre : la guerre de Troie n’aura pas lieu est une pièce de théâtre. Elle a étéreprésentée pour la première fois au Théâtre de l'Athénée en 1935, sous la direction de Louis Jouvet. Il s’agit d’une pièce dramatique et fait partie du théâtre contemporain. Il y a aussi des moments comiques et des personnages sont ridiculisés. Pendant certains dialogues on pourrait penser qu’il s’agit d’une comédie mais la guerre imminente fait retourner l’attention sur l’importance de cefait.
La pièce est structurée en 2 longs actes, le premier a 10 scènes et le deuxième en a 14.
« La guerre de Troie n’aura pas lieu » est un titre qui donne espoir, un espoir de paix. C’est comme si nous voulions que cette guerre ne soit jamais existée, un désir caché de changer l’histoire de la part du lecteur. Giraudoux en effet était un pacifiste, il haïssait la guerre et on le comprend aussidans cet ouvrage.
La pièce traite beaucoup de thèmes très importants.
Les principaux sont :
La guerre : c’est le premier mais aussi le dernier thème traité dans la pièce. Les deux aspects de la guerre sont Hélène, qui doit être rendu aux Grecs et la fermeture des portes du temple de la guerre. Un autre élément qui fait comprendre que la guerre est proche est la Paix qui est faible et malade.Le destin : le message dans le titre surtout mais aussi dans la pièce entière est que le destin ne se change pas. C’est inutile de combattre pour le changer, comme on voit à la fin de la pièce. Il y a aussi Cassandre qui le prévoit ce destin et elle est en effet très pessimiste. Tous les personnages sont conscients de quelque manière du destin qui les attend.
Les dieux interviennent directementdans la pièce comme disait Homère et la tradition épique. Ils sont comme des personnages, des hommes qui prennent part aux événements de l’humanité.
Les hommes se partagent en deux. Les premiers veulent la guerre pour garder Hélène et par orgueil, les autres veulent rendre la femme Grecque et rétablir la Paix dans la ville. Les premiers sont mis en ridicule comme les vieillards et Demokos maisce sont eux qui vont obtenir ce qu’ils veulent, la guerre.
Tragique et comique : la pièce est un tragédie, soit pour la guerre, soit pour son épilogue. Mais beaucoup d’éléments typiques de la comédie sont présents, comme les servantes qui interviennent dans les conversations de nobles en riant et en se moquant d’eux, comme les vieillards amoureux d’Hélène et aussi pour Demokos qui estridiculisé.
L’amour : a aussi un place assez importante dans la pièce. Celui entre Pâris et Hélène est très faible, ce n’est pas un vrai amour. Par contre celui d’Hector et Andromaque est un vrai symbole d’amour conjugal.

1) PERSONNAGES
Personnages principaux :
HÉLÈNE : est l’épouse de Ménélas, roi de Sparte. Elle apparaît très peu dans la pièce mais à un rôle fondamental. C’est la motivationd’une possible guerre de Troie. Les hommes la considèrent l’incarnation de la beauté tandis que pour les femmes elle n’est qu’une courtisane. C’est une séductrice et infidèle et souvent elle joue un rôle ridiculisé.
ANDROMAQUE : est l’épouse d’Hector. C’est le symbole de la fidélité conjugale. Elle est généreuse, noble, intuitive et courageuse. Elle n’est pas décrite physiquement mais on sait...
tracking img