« La Guerre froide : conflit idéologique, conflit de puissances (1947-1975) ».

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3131 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 décembre 2013
Lire le document complet
Aperçu du document

Composition d’histoire


Sujet : « La Guerre froide : conflit idéologique, conflit de puissances (1947-1975) ».

« Paix impossible, guerre improbable » disait Raymond Aron à propos de l’affrontement des deux triomphants de la Seconde Guerre Mondiale. En effet, c’est à partir de la moitié du XXème siècle que le monde a connu une nouvelle tournuresinistre après la Seconde Guerre Mondiale,  avec l’apparition de la Guerre Froide, en 1947. Il s’agit d’une confrontation entre deux blocs centrés autour des États-Unis et de l’URSS, qui a mené à une bipolarisation du monde. Les deux camps se sont opposés mais, grâce à la dissuasion nucléaire, il n’y a eu aucun aboutissement sur un affrontement militaire direct. Les Deux Grands avaient mobilisétoutes leurs ressources de l’idéologie, de la propagande ainsi que de la subversion. Ainsi, pendant plus de 40 ans, jusqu’à 1991, une guerre idéologique fut menée par les deux superpuissances, déployant, deux systèmes idéologiques antinomiques et inconciliables. Cette guerre fut la cause de nombreuses tensions mondiales, de crises majeures, mais aussi d’affrontements militaires directs jusqu’à 1975,où s’acheva la « coexistence pacifique » et débuta la « guerre fraîche ». Europe et Tiers-Monde ont donc formé des enjeux forts de la Guerre Froide. Cependant, nous pouvons nous interroger sur les raisons qui ont fait de cette guerre, un conflit idéologique et un conflit de puissances. Pour répondre à cela, nous verrons dans un premier temps comment s’est formée l’opposition bipolaire de ceconflit en 1947, puis l’affrontement idéologique des Deux Grands de 1956 à 1962 et enfin la période de La Détente de 1963 à 1975.


La rupture de la Grande Alliance a crée une tension entre les deux vainqueurs de la Secondeguerre mondiale, qui s’accompagne d’une puissance d’armement. Cette tension entre les deux blocs a crée de nombreuses crises locales, de rivalité tactique et d’un usage très important de propagande. C’est donc pour cela que le conflit est rapidement devenu idéologique, chacun des deux camps ont voulu imposer leurs idées politiques, économiques et sociales en exerçant une forte influence sur lapartie du monde que chacun contrôlaient. Deux idéologies s’opposent alors, d’une part le communisme, inspiré du Marxisme, et enseigné en URSS comme une science exacte démocratique qui représenterait le progrès. Les soviétiques se qualifieraient même alors de « progressistes » et considèrent leurs ennemis comme des individus opposés aux progrès, et les qualifient de « réactionnaires ». Face à eux, lemodèle américain qui lui est inspiré du raisonnement libéral des Lumières, il défend la démocratie, la liberté ainsi que la libre entreprise et le capitalisme, ce que les soviétiques eux considèrent comme une « exploitation de l’homme par l’homme ». Cette idéologie se caractérise non seulement par la liberté d’expression, de croyance et de religion mais aussi par la liberté de sécurité. Ainsi cesdeux divergences d’idéologies ont clairement confrontés les Deux Grands et par conséquent, ont formé une bipolarisation du monde.
A partir de 1947, les Etats-Unis prennent la décision de soutenir chaque Etat qui s’oppose au régime soviétique en créant la doctrine Truman le 12 Mars. Le président américain Henry Truman, lance alors le débutde la Guerre Froide et déclare dans son discours au Congrès, que le monde est divisé en deux : le camp de la démocratie face au « nouveau totalitarisme », le camp socialiste. Les américains adoptent alors la politique du « containment » (endiguement en français), qui consiste à empêcher une nouvelle expansion de l’influence soviétique. Pour accomplir cet objectif, les américains, grâce au Plan...