La guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2678 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

Guerre froide

L’année 1953 marque un tournant au sein de la guerre froide : la guerre de Corée s’achève, l’URSS entre dans une phase de « déstalinisation » tandis qu’Eisenhower, bien que sans complaisance envers le communisme, souhaite la paix. C’est le début du dégel, de la coexistence pacifique entre les deux nations, c’est-à-dire d’une période où chacun reste hostile à l’autre touten refusant l’escalade des tensions.

Déstalinisation et volonté de dégel

La mort de Staline, puis l’arrivée au pouvoir de Khrouchtchev en septembre 1953 modifient considérablement la politique intérieure et extérieure de l’URSS. Le nouveau dirigeant soviétique décide de rompre avec la stratégie de son prédécesseur, qui s’est éloigné de plus en plus des idéaux bolcheviques développés parLénine.

Sa politique prend tout son sens en 1956, année où il profite du XXème Congrès du PCUS pour présenter un rapport secret. Il y développe deux théories majeures pour la gouvernance du pays :
           - Tout d’abord, il accable l’ère stalinienne, dénonçant les abus, le culte de la personnalité ou encore les erreurs commises lors de la Seconde Guerre mondiale. Le nouvel homme fort du bloccommuniste, qui avait mis un terme aux purges du « complot des blouses blanches » dès 1953, change considérablement l’image et le fonctionnement du régime. La censure se relâche et le goulag est réformé pour plus de justice, jusqu’à y perdre son nom. C’est la déstalinisation.
          - Khrouchtchev expose ensuite sa doctrine de coexistence pacifique, caractérisée par la non-agression, lanon-ingérence et la possibilité de coopération économique avec les Etats-Unis. Le capitalisme est toujours désigné comme « l’ennemi impérialiste » mais la guerre n’est plus inévitable.

La même année, l’insurrection hongroise montrera les avancées et les limites de la politique de Khrouchtchev : avancée dans la notion de non-ingérence puisque l’occident ne réagira pas, limites d’une libéralisation qui,face aux idées nouvelles et à l’opposition, semble toute relative.

Bandung, Suez, Budapest : des zones d’influence reconnues

Aprèsl’armistice du 23 juillet 1953 en Corée, la situation politique en Asie demeure problématique, notamment à cause de la Guerre d’Indochine. La situation des Français est très difficile, puis catastrophique après Diên Biên Phu. La déroute de l’armée française s’estaccompagnée d’un refus des Etats-Unis de s’investir dans le conflit. La situation aboutit finalement le 21 juillet 1954 aux Accords de Genève qui reconnaissent l’indépendance de l’Indochine.

La géopolitique mondiale connaît rapidement un bouleversement. Grâce aux victoire des indépendantistes dans les guerre de décolonisation, comme en Indochine, une nouvelle force émerge et se réunit à Bandung: le tiers-monde. La conférence des non-alignés se tient du 18 au 24 avril 1955 en Indonésie et est l’occasion pour des personnages comme Nasser ou Nehru de s’affirmer sur la scène internationale. Les pays représentés condamnent le colonialisme et affirment haut et fort leur volonté de ne se fondre dans aucun des deux blocs. Ils se présentent comme une troisième force.

L’affaire du Canal deSuez illustre ce réajustement à la fin de l’année 1956. Lorsque la France, l’Angleterre et Israël attaquent l’Egypte pour éviter la nationalisation du canal de Suez, ils sont rappelés à l’ordre à la fois par les Etats-Unis et l’URSS. Ils doivent alors céder à Nasser. Ainsi, le tiers-monde obtient sa première victoire, tandis que les Etats-Unis et l’URSS démontrent leur volonté de conserver un certainstatu quo concernant les zones d’influence. L’humiliation ressentie par la France et l’Angleterre prouve que l’Europe n’est désormais plus en mesure de s’imposer dans le monde face aux deux « super puissances ».

L’Europe est d’ailleurs le théâtre d’un nouveau drame en 1956, lors de l’Insurrection de Budapest. En octobre et en novembre, la ville se révolte contre la présence soviétique et...
tracking img