La guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3554 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les débuts de la guerre froide : 2 blocs se font face

La Guerre froide naît de la défiance opposant deux superpuissances les Etats Unis & l’URSS tentent de contrer les agressions réelles ou supposés en s’entourant d’alliés.

I. La rupture de 1947

• Face aux agressions soviétiques en Grèce & dans les Détroits, la position américaine se durcit & les Etats Unis abandonnent leur traditionnelisolationnisme.
• Les tensions entre les anciens Alliés sont montées rapidement entre 1945 & 1946. Les Européens sont inquiets devant la politique expansionniste de Staline, en Europe de l’Est, mais aussi en Turquie et en Grèce où il tente de prendre le contrôle de la région. Le 12 mars 1947, le président Truman définit la doctrine du « containement » de l’expansion soviétique et engage les USAsur la voie de l’intervention en Europe. Son but clairement exprimé est de limiter l’avancée de l’influence communiste en finançant la reconstruction d’une Europe ruinée par la guerre. La doctrine Truman montre que la guerre froide est un affrontement idéologique opposant deux conceptions de la politique : un système démocratique qui repose sur la souveraineté de la nation & un systèmedictatorial.
• La réponse soviétique est formulée par Andreï Jdanov en septembre 1947 qui accuse les Occidentaux d’impérialisme. Elle consacre la bipolarisation du monde en deux camps : « impérialiste », et « anti-impérialiste ». La création du Kominform achève la satellisation de l’Europe centrale et orientale. Il constitue une arme de propagande idéologique sous l’autorité de Moscou.

II. Laconstitution de deux blocs rivaux

• Les Etats-Unis organisent le bloc occidental. La mise en application de la doctrine Truman prend la forme du plan Marshall, une aide financière à la reconstruction, offerte à toute l’Europe en juin 1947. Mais les soviétiques contraignent les Etats d’Europe centrale & orientale à la refuser : seule l’Europe de l’Ouest profite de l’aide américaine. L’OECE, créée enavril 1948 est chargée de répartir les crédits Marshall.
• En 1949, les Européens, inquiets de la menace soviétique, sollicitent la signature du Pacte Atlantique, une alliance défensive qui rassemble les Etats Unis, le Canada et dix pays d’Europe occidentale, auxquels s’ajoutent dès 1952 la Tunisie & la Grèce. Ce traité est complété en 1950 par l’OTAN qui coordonne les armées : la sécurité del’Europe occidentale est désormais garantie par les USA. Ceux-ci poursuivent par une intense activité diplomatique, qualifiée de « pactomanie », l’encerclement stratégique de l’URSS : ils concluent une série de pactes (de Bagdad au Moyen-Orient, OTASE en Asie du Sud-est, ANZUS dans le Pacifique) & des traités bilatéraux comme celui qui les lie au Japon (1951). Enfin, l’armée américaine dispose de basesmilitaires & de flottes à l’échelle planétaire.
• L’URSS riposte en consolidant idéologiquement & militairement son bloc.
• Le contrôle de l’URSS sur les démocraties populaires se resserre. En 1948, le « coup de Prague » écarte les dirigeants socio-démocrates au profit du seul parti communiste & fait basculer la Tchécoslovaquie, dernière démocratie à l’est de l’Europe dans le camp dessoviétiques. Les anciens leaders communistes sont éliminés lors de grands procès, au profit d’hommes dévoués à Staline Seule la Yougoslavie de Tito, pourtant communiste, échappe au contrôle soviétique, mais le schisme yougoslave permet de renforcer encore la répression contre des dirigeants soupçonnés de velléités d’indépendance face à Moscou. La Comecon créé en 1949 pour reconstruire l’Europe orientale,permet surtout d’imposer le modèle économie planifiée à ces Etats satellites dont la production est contrôlée & spécialisée. En 1955, l’alliance militaire instituée par le pacte de Varsovie, confirme l’étroite dépendance dans laquelle les armées sont placées en 1947, l’URSS gagne un allié de poids avec la victoire du communisme en Chine. Mao Zedong signe dès 1950 un traité d’amitié avec l’URSS...
tracking img