La guerre israelo arabe est-elle une guerre sainte?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1201 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La guerre israélo arabe est-elle une guerre sainte ?

Le conflit israélo-palestinien comme nous le connaissons a pris naissance avec la création de l’état d’Israël le 14 mai 1948 suite au plan de partage voté à l’ONU. Plan de partage que ni le peuple palestinien ni les pays arabes voisins n’acceptèrent.
En considérant que d’une part le peuple israélien est de religion juive, que le peuplepalestinien est de religion arabe et que d’autre part par définition une guerre sainte est une guerre menée au nom de la religion, pouvons nous définir la guerre israélo arabe comme une guerre sainte ?
Nous démontrerons que la religion n’est pas la source de ce conflit.
Certes des éléments religieux sont à prendre en compte
Toutefois la création de l’état d’Israël en terre palestinienne n’avaitpas pour source un choix religieux
Mais surtout la détermination des frontières envenime les relations.
La religion dans le conflit
Certes des éléments religieux sont à prendre en compte.
Notamment Jérusalem, que chacune des entités se disputent, est une ville au cœur des 3 religions monothéistes que sont le christianisme, le judaïsme et l’islam. Plusieurs édifices sont considérés commesaint dans la ville.
- Le mont Moriah, il y a 3 000 ans, c’est sur ce mont que le temple de Salomon fut construit, il y abritait, selon la bible, l’arche d’alliance et les tables de la loi. Seul vestige de ce temple le mur des lamentations est un lieu saint judaïque.
- Mais ce mont, qui se situe dans la vieille ville, est aussi appelé Esplanade des mosquées car les musulmans ont édifié au VIIèmesiècle les mosquées Al-Aqsâ et le Dôme du Rocher en lieu et place du temple de Salomon. C’est de cet endroit précis que le prophète Mahomet se serait envolé vers dieu sur un cheval ailé ce qui fait de Jérusalem le troisième lieu saint de l’Islam.
- Le Saint-Sépulcre par les Chrétiens car c’est là que se serait fait crucifier le Christ et c’est là que se trouverait son tombeau.
Le conflit prendégalement une forme religieuse lorsque l’on prend en compte les revendications palestiniennes du Hamas.
Le Hamas est un mouvement politique et religieux palestinien se revendiquant de résistance. Hamas signifie « ferveur » en arabe et est un acronyme partiel correspondant à « Mouvement de résistance islamique ». Créé en 1987 par trois membres issus des Frères musulmans, son programme, exprimé dans sacharte, est la destruction de l'État d'Israël et l'instauration d'un État islamique palestinien sur toute la terre de l'ancienne Palestine, c'est-à-dire incluant Israël, Cisjordanie et bande de Gaza. Les actions militaires du Hamas, via sa branche armée, prennent pour cible aussi bien les militaires que les civils israéliens. Le Hamas est classé terroriste par de nombreux États, dont Israël.
Lacréation d’Israël
Toutefois la source du conflit est l’exode du peuple juif vers la Palestine.
Cet exode n’avait pas pour origine une volonté religieuse. Le peuple juif subit durant la seconde guerre mondiale une extermination systématique par l'Allemagne nazie. Les trois quarts des Juifs de l'Europe occupée, soit les deux tiers de la population juive européenne totale et environ 40 % desJuifs du monde subirent cette extermination. Ce bilan représente 6 millions de victimes. La Shoah a décimée des générations de juifs durant la guerre toutefois l’antisémitisme ne s’est pas arrêté avec la déclaration d’armistice. Les juifs n’étaient plus les bienvenus et pour beaucoup d’entre eux le retour en terre promise devint la solution. Une terre décrite comme promise dans les écrits religieuxnotamment lors de l’exode des juifs d’Egypte pour fuir l’esclavage.
En février 1947, l'idée d'un État-refuge en Terre sainte pour les rescapés de la Shoah s'impose dans l'opinion occidentale, l'Assemblée générale des Nations unies adopte la résolution 181 qui prévoit le partage de la Palestine en un État juif et un État arabe.
Les frontières de 1947 sont acceptées sans enthousiasme. La...
tracking img