La guerre sainte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1669 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La guerre sainte Introduction ➢ Une Guerre sainte => aussi appelée "guerre juste" est une guerre lancée au nom d'un Dieu ou approuvée par une religion. Elle peut être offensive ( = pr convertir;chasser;éliminer les ennemis religieux ) ou défensive ( = si chefs religieux cinsidèrent que la religion de l'ennemi est une menace pour leur foi ) ➢ On parler de guerre sainte dans le cas des 3 religionsmonothéitses ; le Catholicisme, l'Islam et le Judaisme et ce durant le Moyen Age. Mais, la signification de "guerre sainte" a bien changé dans notre époque contemporaine et tend vers l'extrême voire même à s'éloigner complètement du sens premier. ➢ Quelle est donc l'évolution du concept de "guerre sainte" ? ▪ I) la "guerre sainte" au tps du Moyen Age = imposer une foi et vouloir la conquête ▪ II)la guerre sainte au tps actuel = terrorisme et paroxysme d'agressivité I) La Guerre sainte au temps du Moyen Age ◦ Le catholicisme : les croisades ▪ Le mot « croisade » désignait " voyage de Jérusalem" ; "voyage vers la Terre Sainte" ou " passage". Au sens strict, les croisades sont des pèlerinages en armes organisés par l'Eglise afin de délivrer le tombeau du Christ à Jérusalem. ▪ Origine : ✗Pélérinages à Jérusalem : Jérusalem est occupé par les Arabes depuis 638, mais cela reste pr le chrétiens le centre spirituel terrestre et n'empêchent pas les pélérinages vers les lieux saints. MAIS pélérins sont confrontés à des taxes imposées par les Fatimides ( dynastie musulmane), à des agressions, interdiction d'accès a la ville sainte et sont parfois massacrés par des Bédouins ( nomadesmusulmans) ✗ L'appel du pape Urbain II et la prédication : A l'issue d'un concile en 1095, la pape Urbain II appelle les chrétiens d'Occident à s'unir pour combattre les "païens" et délivrer Jérusalem => engouement classes populaires + chevaliers / tous font vœu d'aller à Jérusalem, qui se traduit par une croix de tissu, symbole de renoncement et d'appartenance à la nouvelle communauté des pèlerins enarmes dotés de privilèges. ▪ Les croisades (1095-1272, il y a eu 8 en tout) ✗ 1ere croisade ( 1095-1100), création de 4 Etats latins en Orient : la croisade se transforme en conquête. Dès 1098 sont fondés le comté d'Édesse et la principauté d'Antioche. Puis les croisés conquièrent l’ensemble du pays et des ports du littoral. Le royaume de Jérusalem est lui crée par Godefroy de Bouillon et le comté deTripoli par Raymond de Saint-Gilles . ✗ 2eme croisade ( 1144-1148), offensive de Saladin : Face aux croisés, les musulmans se rassemblent pr défendre l'Islam => appel au Djihad ( guerre sainte des musulmans) . Ainsi, chargé du gouvernement de l'Égypte et de la Syrie, l'émir Saladin écrase alors l'armée chrétienne en 1187 à Hattin => Jérusalem est à nouveau aux mains des musulmans. ✗ 3eme(1187-1192) et 4eme croisades (1201-1204): 3eme = Occident app la nouvelle, mais en 1192 une trêve est conclue laissant la liberté de pélérinage à Jérusalem aux chrétiens./ 4eme = prise de Constantinople en 1204 mais pas de Jérusalem. ✗ Dernières croisades : elles sont mal dirigées et compromises, les chefs religieux sont divisés. / Mort du roi de Franc en Afrique et chute des derniers territoires latinsd'Orient. À la fin du XIIIe siècle, l’élan religieux des premières expéditions a totalement disparu. ◦ Le judaïsme : les guerres prescrites et recommandées

▪ Israël se voit ordonner de procéder à l’élimination des peuples habitant la terre de Canaan, donnée en héritage à ses ancêtres. Le but de ces guerres saintes est d’établir en Israël le règne de la justice et de la paix voulues par Dieu. ▪Les diverses traditions rabbiniques distinguent deux catégories d’ennemis d’Israël :



Amalek, peuple hostile vouant une haine inexpliquée à Israël qui veut la destruction totale d’Israël. Hitler et ses partisans par exemple seraient Amalek et contre eux la guerre sainte s’impose. Sept peuples habitaient la terre de Canaan au moment du retour d’exil : les Hittites, les Guigachites, les...
tracking img