La guerre sainte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 49 (12171 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Guerre en péninsule ibérique : Jihad contre Guerre sainte chrétienne





Les éléments qui opposent les chrétiens et les musulmans en péninsule ibérique relèvent principalement de questions idéologiques. En effet, chrétiens et musulmans considèrent leurs idées comme étant des vérités uniques, entrainant une volonté de conquérir les territoires espagnols selon une légitimité plus oumoins mythifiée. La conquête islamique de la péninsule est motivée d‘une part, par l'envie d'étendre les territoires musulmans et d’autre part par une nécessité de répandre la vraie foi, selon les idées du djihad que nous développerons ensuite. Les chrétiens quant à eux, estiment que les terres espagnoles leur reviennent de droit, ayant appartenu aux Wisigoths. Lorsque le royaume wisigoth tombe auxmains des musulmans en 711, les résistants aux Omeyyades se réfugient au nord de la péninsule Ibérique et élisent sept ans plus tard un certain Pélage pour remplir la fonction de roi. Il s’agit d’un noble de la cour. Pélage, premier roi des Asturies, prend dès lors la tête du mouvement de résistance contre les musulmans. Il refuse de payer des tributs aux Omeyyades et ne se soumet pas à eux,allant jusqu’à attaquer leurs garnisons. Selon la légende, les Asturiens parviennent à attirer les Omeyyades dans les montagnes, jusqu'à atteindre Covadonga. Après cette bataille, les Omeyyades auraient admis l'indépendance des Asturies tout en minimisant son impact. Néanmoins, le royaume des Asturies représente dès lors le point de départ de la Reconquista, et la bataille marque, quant à elle, sondébut symbolique. Cette idée sous-entend une guerre de reconquête de territoires considérés comme chrétiens. Pour les habitants des Asturies au Xème siècle, cette reconquête est providentielle, s’inscrit dans l’ordre normal de l’histoire voulut par Dieu. On a l’idée d’une lecture providentialiste de l’histoire qui rentre dans le cadre de la volonté divine opposant la chrétienté à l‘islam.L’islam, troisième religion monothéiste par ordre chronologique a été créé avec de nombreux préceptes religieux mais aussi juridiques et quotidiens. Le jihad est l’un des plus fondamentaux préceptes de cette nouvelle religion. Instauré dès le début par les révélations de l’archange Gabriel au prophète Mahomet, cette notion de Jihad va être utilisée et parfois manipulée à des fins personnelles. L’islam,au début du Moyen-âge, est d’abord concentré dans la péninsule arabique, lieu de sa création en 622 avec l’Hégire, puis il se diffuse dans le Proche-Orient jusqu’au bord de l’Indus, dans le sud du bassin méditerranéen jusque dans la péninsule ibérique. L’islam émerge dans une contrée où il y avait des cultes différents suivant la localisation géographique. Lorsque Mahomet commence à prêcher aunom d’Allah, ses idées ne sont pas très bien accueillies par les juifs et les riches. Les premiers convertis à l’islam sont des personnes jeunes et pauvres qui ne sont d’ailleurs pas prises au sérieux. La majeure partie de la population rejette ce nouveau culte. Ce mauvais accueil va orienter de façon radicale l’attitude du Prophète et ses visions viennent renforcer son comportement et le justifier,ce qui ne choque pas les premiers convertis, aussi habitués à la violence entre tribus. Ainsi la notion de Jihad est née en même temps que cette nouvelle religion monothéiste.
La guerre légale a connu au cours des siècles des phases diverses et successives tantôt d’assouplissement tantôt au contraire d’intensification, surtout lorsque la communauté musulmane pouvait se sentir menacée outouchée sur son territoire. Notamment lors de la reconquête d’Al-Andalus. La notion de Jihad a vu le jour à Médine lors des premières expéditions de Mohamed contre les Mekkois. Elle repose sur plusieurs versets du Coran dont le plus important est le suivant : « Combattez ceux qui ne croient pas en Dieu au Dernier Jour, qui ne déclarent pas illicite ce que Dieu et son Envoyé ont déclaré...
tracking img