La guerre d'hannibal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La guerre d’Hannibal
De toutes les plusieurs guerres, la Seconde guerre punique fut l'un des grands conflits militaires de l'ancien monde. Cette guerre a été menée entre Carthage et la République romaine de 218 à 202 avant JC et a marqué la fin de la majeure opposition militaire Carthaginoise de Rome. Le terme «punique», provient du latin « poeni » qui signifie «phénicien» et se réfère auxCarthaginois (Verhage 1). La deuxième guerre punique a été dirigée par Hannibal, un des grands génies militaires de l’histoire humaine. La deuxième était la plus importante des trois guerres, et aussi la plus fascinantes. Les attitudes amères de Carthage, à la fois sur l'accord de la première guerre et sur l'expansion romaine qui l’a suivie, sont ce qui a mené à la seconde guerre.
Les résultats dela première guerre punique sont bel et bien la raison pour laquelle la deuxième guerre punique a vu le jour. Quelques années après la première guerre, Carthage a compris que Rome voulait contrôler la Méditerranée. Au lieu d'être défait complètement, en 237, Hamilcar Barca, le général carthaginois, a emmené une armée en Espagne. Leur plan était d'ouvrir de nouveaux marchés et de créer une nouvellebase d'opérations. Plus tard, ceci fut continué par son fils Hannibal et son gendre Hasdrubal. Les Romains étant inquiets par les succès d'Hannibal en Espagne, envoyèrent des ambassadeurs à Carthage pour exiger la remise d'Hannibal. Pendant qu'ils étaient là, le chef de l'ambassade romaine a offert un choix de paix ou de guerre et déclarèrent que quel que soit le choix, les Rome l’accepterai. Lechoix fut la guerre (Haywood 132). Hannibal était déterminé à lutter contre Rome et son plan était à la fois désespéré et brillant- il décida d'envahir l'Italie. Bien que son armée seule soit trop minime pour atteindre la victoire, il était confiant que les alliés italiens de Rome seraient facilement impressionnés et qu’il ne suffirait que de gagner quelques victoires rapides et de proclamer laliberté des italiens pour qu’ils abandonnent Rome.
Il serait impossible pour les armées de Rome de s'opposer au commandement supérieur d’Hannibal sans ses alliées en réserve. Hannibal devinait tout sur ces points et ne pouvait que prier qu’il ait raison. C'est ainsi que la deuxième guerre commença. Au déclenchement de la guerre, Rome avait 70,000 soldats, 220 navires, 60,000 matelots, lasupériorité marine, des alliés fidèles et l’avantage de combattre sur son sol d'origine; Carthage avait 80,000 soldats, 100 navires, 25,000 matelots, de longues lignes d’approvisionnement au cas de besoin de renforts, le leadership d'Hannibal, mais un terrain non-familier (Smith 1). À première vue, il est évident que Rome avait un léger avantage sur Carthage.
De sa nouvelle base à Sagonte, une petiteville en Espagne, Hannibal avait planifié de traverser les Pyrénées et les Alpes en hiver pour surprendre l'armée romaine. Lorsque les Romains apprirent enfin qu’Hannibal s’était échappé d'Espagne, ils s’inquiétèrent et le Sénat décida d’envoyer une armée qui aura comme but de défendre les ponts du fleuve du Rhône. Ce fleuve, étant profond et possédant un courant rapide, inspirait confiance chez lesromains, croyant qu'ils pourraient empêcher Hannibal de traverser et pouvant ensuite le vaincre dans le sud de la Gaule. Hannibal, encore une fois, dupa les romains - son armée traversa le fleuve à la nage et sur des pontons, même si la traversée était traîtresse, dut à l’inondation causée par les fontes printanières. Si Hannibal était découvert, son armée aurait été détruite sans aucune chance dereprésailles. Au long du chemin, Hannibal avait recruté des renforts parvenant de tribus guerrières celtiques qui détestaient Rome. Ces hommes étaient une addition nécessaire à l’armée, car Hannibal avait laissé environ 20,000 hommes sous le contrôle de son frère Hasdrubal, afin de conserver son emprise en Espagne. Après avoir traversé le Rhône, Hannibal évita un conflit avec le général romain,...
tracking img