La japonerie de monet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1530 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ducardonnet Anaïs 10921523 TD02
Leroy Frédérique 10920560

Exposé : Claude Monet, La Japonaise, 1876

Introduction :

Le tableau ici présent intitulé La Japonaise ou Japonerie de Claude Monet fut peint entre 1875 et 1876. Exposée lors du salon de 1876 qui se tint chez Durand-Ruel au 11 rue Le Pelletier, la toile remporta un franc succès. Ce succès est en partie dû à l’influence dujaponisme clairement visible. Le japonisme est un terme inventé en 1872 par Philippe Burty (critique d’art) dans la revue Renaissance littéraire et artistique et fut connu en Europe en 1862 lors de l’exposition de Londres et de celle de Paris en 1867 où l’on présenta divers albums, porcelaines, estampes des artistes de l'Ukiyo-e provenant du Japon. Le mouvement devint dès lors d’une réelleinfluence en Europe, de grands peintres du mouvement impressionniste comme Manet, Whistler ou encore des peintres comme Tissot furent séduit par le japonisme qui dès lors s’installa dans certaines œuvres européennes. Au même titre que Van Gogh ou Bracquemont, Monet n’échappe pas à cet engouement et commença une riche collection d’estampe en effectuant un premier achat en 1871 pour terminer sa vie enpossession de plus de 200 estampes japonaises. Son engouement influença véritablement La Japonaise de part sa technique de peinture, son travail de la perspective,… Cependant, Monet ne fait pas que copier des œuvres japonaises mais y apporte une touche très personnelle et occidentale en dépit d’une inspiration très nettement marquée. Nous allons dans cet exposé nous demander comment Monet arrive àprouver à travers cette œuvre que l’impressionnisme peut intégrer de nouvelles sources comme le japonisme tout en y intégrant une vision très impressionniste et occidentale ? Nous commencerons tout d’abord par étudier ce tableau comme une œuvre japonisante. Puis nous évoquerons l’influence de l’occident. Enfin, nous terminerons en abordant la réception de l’œuvre à cette époque.

Une œuvrejaponisante

Eléments japonisants
Eventails
Kimono
Représentation Geisha, guerrier samouraï

L’esthétique de l’œuvre
Position Camille
Couleurs, aplats
Comparaison estampes japonaises

Structure et perspective
Planéité œuvre : liaison entre figure et surface œuvre, liaison différentes parties œuvres
Perspective japonaise et théorie lignes parallèles qui ne convergent jamais
Structure peuprofonde

Cependant, quand on passe outre ce premier aperçu, on se rend très vite compte qu’en dépit des divers éléments japonisants, une inspiration indéniable tant au point de vu de la technique que du travail de la perspective, Monet offre à travers cette œuvre une vision très occidentale en diverses occasions.

Une vision occidentale

Structure et perspective occidentale malgré tout
Formatpeinture histoire avec ici des dimensions qui atteignent les deux mètres de haut c'est-à-dire, 231,5 cm de haut sur 142 de large // formats japonais plus petits et tournent plutôt autour des dimensions vues dans l’estampe présentée précédemment c'est-à-dire 106x45 cm
En ce qui concerne planéité : Profondeur certaine avec dallage, malgré tout convergent même si très léger même si vu précédemmentque dans la règle de perspective japonaise deux lignes parallèles ne doivent pas converger
Tridimensionnalité robe (chose qui a marqué les esprits à l’époque)
Touche du mur du fond reste impressionniste

Une vision occidentale du Japon

Mise en scène théâtrale
Le personnage du tableau, qui n’est autre que sa femme Camille, est affublé d’une perruque blonde, figure contemporaine de laparisienne déguisée ⎝ correspondance avec Durand-Ruel en 1919 « La Japonaise n’est pas une Japonaise, mais une parisienne costumée en Japonaise »
Visage rien de japonais type caucasien
Ironie pose qui est exagérée
Point de vue restreint de la figure de la femme japonaise en tant que geisha ou actrice
Eventail tenu, tricolore, plus penser drapeau français de fêtes du 14 juillet
Camille provocante...
tracking img