La jeune veuve

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1793 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les fables sont de courts récits plaisants illustrants une morale. Jean de la Fontaine est un des fabulistes les plus connus en France. Dans la seconde moitié du XVIIe siècle, il publie de nombreuses fables. D'après lui, la fable est un moyen d'instruire tout en plaisant. Ses fables sont des critiques de la société de la fin du XVIIe siècle et notamment des critiques acérées envers le roi, LouisXIV, et sa cour. Souvent, les acteurs de ses fables sont des animaux, mais ils ne sont pas les seuls. Ses apologues préparent une leçon destinée au lecteur à travers une morale explicite ou implicite.
Cette fable évoque une jeune veuve qui après avoir pleuré la disparition de son mari demande à son père un nouveau mari. A travers sa fable, la Fontaine critique l'inconstance du comportementféminin. Afin de comprendre ce qu'il leur reproche, nous analyserons la structure de la fable puis nous nous attacherons à comprendre a leçon enseignée par le fabuliste. Nous terminerons par étudier le caractère équivoque de la fable.

La structure de la fable, nous permet de comprendre l'évolution du raisonnement de la Fontaine. Afin d'attacher le lecteur à son récit, la Fontaine construit sa fableselon un schéma narratif simple.
En effet, la fable met en valeur des grandes articulations afin de faire ressortir les principaux mouvements du récit. On distingue alors trois parties :
des vers 1 à 15 : l'exposition. A l'intérieur de cette partie le texte évolue progressivement :
les vers 1 et 2 « La perte d'un époux ne va point sans soupirs.
On fait beaucoup de bruit, et puis on seconsole. »
constituent une figure de rhétorique , véritable anticipation de la fable à venir.
Les vers 3 et 4 « Sur les ailes du temps la tristesse s'envole ;
Le Temps ramène les plaisirs. »
sont une allégorisation du temps.
Les vers 5 à 15 permettent à l'auteur de donner son point de vue « comme on verra par cette Fable,
Ou plutôt par la vérité » (vers 14-15) sur le sujet développé.
Ainsi lesquinze premiers vers servent d'introduction au corps de la fable.
des vers 16 à 34 : le début de l'exemplum.
Ce passage voit une « jeune beauté » (vers 16) devenir veuve. Profondément triste, elle porte le deuil de son mari. La Fontaine alterne discours direct au présent
« ma fille, lui dit-il, c'est trop verser de larmes » (vers 25) et récit au passé
« L'Époux d'une jeune beauté
partaitpour l'autre monde » (vers 16-17).
La Fontaine, en accordant la faveur au discours direct, accélère le rythme du récit et présente le travail du deuil.
des vers 35 à 48 : fin de l'exemplum
Après une ellipse d'un mois, « un mois de la sorte se passe » (vers 35) pendant lequel « la jeune beauté » (vers 16) a porté le deuil, elle se lasse et oublie progressivement. Dans cette partie, le récit dominesauf dans les deux derniers vers où le dialogue direct conclut la fable :
« Où donc est le jeune mari
Que vous m'avez promis » dit-elle. » (vers 47-48)
la jeune femme, contrairement à sa décision initiale veut un nouveau mari.
La manière dont l'auteur nous propose la progression dans l'attitude de la jeune femme est admirable, en un récit d'une trentaine de vers, le lecteur est amené àréfléchir sur le comportement féminin. Cette progression est due à l'art du récit et de la versification de l'auteur.
En une cinquantaine de vers, l'auteur réussit à écrire un récit complet, bref et rythmé. Il utilise pour cela l'art du récit. Le changement de temps entre le présent et le passé
« Le mari fait seul le voyage.
La Belle avait un père, homme prudent et sage » (vers 20-21) donne durythme au texte, baladant le lecteur entre récit et constat.
L'omniprésence du temps donne au texte une réalité certaine. Alors qu'un temps indéterminé s'écoule au début du deuil (vers 23) il devient beaucoup plus court « certain temps » (vers 30) puis déterminé et relativement court à la fin « un mois » (vers 35).
Le temps qui passe est alors beaucoup plus précis et l'accélération de rythme...
tracking img