La jeunesse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3086 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 novembre 2008
Lire le document complet
Aperçu du document
LES JEUNES

COMMUNIQUER EFFICACEMENT AVEC LES JEUNES

« La communication,
c’est une mise en commun,
un partage, un échange. C’est
d i fficile, un peu plus que d’app
re n d re sa langue matern e l l e ,
un peu moins que d’appre n d re
le violon, mais cela en vaut
la peine. »
On n’insistera jamais assez sur
l ’ i m p o rtance de la communication.
En ce début d’année, vous accueillezde nouveaux jeunes, ils
sont confiants ou méfiants, souvent
leur attitude dépendra de votre
aptitude à communiquer.
Idéalement, nous voudrions
tous nous assurer que nous
sommes en bonnes relations avec
les enfants avec lesquels nous travaillons
dans le scoutisme. Communiquer
efficacement peut parfois
nous apparaître comme un
défi de taille. Il ne faut pas oublier
que notre attitudejouera un rôle
i m p o rtant sur la manière dont
nous serons perçus par les jeunes,
le sentiment de confiance est l’élément
le plus important de la communication.
Nous devons faire
sentir et dire à nos jeunes que
nous avons confiance en eux et viceversa,
il faut leur prouver qu’ils peuvent
avoir confiance en nous. Pour
établir cette confiance, nous devons
d i re ce que nous pensons etpenser ce
que nous disons. Les enfants possèdent,
pour la plupart, la capacité
de savoir si nous sommes honnêtes
et sincères. Comme animateur, nous
n’avons pas à toujours approuver tout
ce que nos jeunes disent, mais nous
devons leur dire pourquoi nous ne
sommes pas d’accord, leur dire ce
que nous pensons et pourquoi nous
le pensons.
Il est important de respecter leurs
sentiments et de nepas se moquer de
leurs idées. Demandez leurs opinions
et permettez qu’ils prennent de plus
en plus des décisions par eux-mêmes.
P renez le temps de vraiment écouter
ce que vos jeunes ont à dire et laissezleur
savoir qu’ils peuvent vous parler
l i b rement. Les enfants ont besoin de
savoir que vous êtes toujours prêts
à discuter avec eux et que si vous
p renez une décision ensemble, elledevra
être respectée de votre part et de
leur part. Par ailleurs, nous savons
que parfois des décisions doivent être
modifiées en fonction du contexte,
mais il faut alors pre n d re le temps
d’expliquer et de justifier ces changements
et cela ne se fait pas toujours
sans heurts. En fin de compte, la
m e i l l e u re façon de passer à travers
le défi de l’animation et de la communicationest de garder un bon
sens de l’humour.
Les animateurs doivent être très attentifs
lorsque des enfants s’adre s s e n t
à eux. Nous devons leur laisser savoir
que nous comprenons ce qu’ils nous
disent et ce qu’ils ressentent. Une
bonne façon de s’assurer de bien comp
re n d re est de laisser le jeune parler
sans l’interro m p re et de répéter ce
qu’il nous a dit dans nos pro p res mots.Il ne faut pas être trop rapide à donner
des conseils, laissez-les juste savoir
que vous êtes à l’écoute. Appre n d re
à bien écouter prend du temps et de
la pratique. Il y aura des occasions ou
vous direz ou ferez quelque chose que
vous re g re t t e re z , « Je souhaiterais
n’avoir jamais... » Lorsque cela se produira,
ne gardez pas cette réflexion
pour vous, partagez-la avec le jeune.Le jeune et vous méritez une autre
c h a n c e .
P a rfois, un jeune choisira le pire
moment pour vous parler, demandezlui
alors s’il peut attendre jusqu’à
ce que vous soyez plus disponible
et plus attentif. Surtout, ne l’oubliez
pas! Assurez-vous de faire le suivi.
Il est plus facile pour les jeunes de
d e v i n e r les adultes que pour les
adultes de d e v i n e r les jeunes. Lesjeunes déchiff rent rapidement nos
attitudes et notre tempérament, le
langage corporel, les bras cro i s é s ,
le re g a rd sévère, la figure qui
rougit, les lèvres pincées et l’exp
ression de la colère sont facilement
interprétés. De la même
façon, crier donne un signal clair
que nous avons perdu le contrôle.
Soyez clair, calme et constant,
évitez les humiliations et les sarcasmes...
tracking img