La jocondde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1075 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
INFORMATIONS SUR L'OEUVRE:

Titre: La Joconde
Artiste: Léonard de Vinci
Date: 1503-1506
Technique:Peinture à l'huile sur bois
Dimensions:53 cm x 77 cm
Lieu d'exposition: Le Louvre

CONTEXTE

Dans la deuxième moitié du XVe siècle, la vie intellectuelle de l'Europe occidentale
est bouleversée par l'imprimerie. Un nouveau courant de pensée se diffuse:
l'humanisme. Cherchant ses modèlesdans l'antiquité gréco-latine, il place l'homme
au cœur du monde dans une conception profondément optimiste et individualiste.

DESCRIPTION

Considérée comme l'œuvre la plus célèbre au monde, La Joconde appelée aussi
Mona Lisa, n'a pas livré tous ses secrets. Cette femme est peut-être l'épouse du
marchand florentin Francesco del Giocondo. Le personnage est représenté au
premier plan,légèrement de ¾, le bras accoudé sur un fauteuil, dans une loggia.
Derrière apparaît un paysage à dominante minéral, semblant irréel, présenté en
surplomb, c'est-à-dire vu du dessus. La peau et les mains ressortent dans un
contraste clair obscur très prononcé, le tout semblant baigner dans une brume
d'or.

COMMENTAIRE:

La Joconde est une représentation réaliste de cette femme, Lisa del Giocondo,nommée aussi Mona Lisa, dans sa loggia au dessus d'un paysage imaginaire, peint
d'une manière illusionniste.
Le trompe l'œil est obtenu grâce à l'invention de la perspective, au moment de la
Renaissance (ligne d'horizon, point de fuite, fuyantes, rapetissement des formes
vers le point de fuite,) perspective aérienne, (bleuissement/ atténuation des tons
avec l'éloignement). L'illusionnismeest également rendu grâce à la lumière
traduite avec le clair obscur, qui permet de modeler la forme d'une façon très
progressive et nuancée. Il n'y a plus aucune trace de pinceau, mais une matière
picturale poudrée, estompée, comme une brume, une fumée, d'où le nom de
Sfumato donné à cette manière de peindre, un peu voilée, propre à Léonard. La
peinture diluée et passée en de nombreusescouches transparentes, très fines, est
appelée glacis. Ces glacis permettent le rendu de la texture de la peau. Le sourire
épanoui, mythique, de cette femme exprime à la fois la quiétude, le bonheur et la
force. Une expression cependant un peu espiègle ou ironique interpelle le
spectateur. La mode de l'époque voulait que les sourcils soient épilés, ce qui
grandit le front et appuie le regard.Sobre et posée, elle est vêtue de noir ce qui
était une coutume de l'époque, non un signe de deuil. Pour seuls accessoires, elle
porte un voile sur ses cheveux, et une écharpe sur son épaule. Ses bras reposant sur
un accoudoir de fauteuil, ses mains expriment grâce et sérénité.

Assise dans une loggia, entre intérieur et extérieur, une lumière chaude (ocre), venue de l'intérieur,contraste avecla lumière froide (bleu/vert), du lointain paysage, un peu étrange et atemporel. En effet, il n'y a aucun signe de vie, à part ce pont sur la droite. Essentiellement minéral, composé de rochers, quelques étendues d'eau, s'étendent de part et d'autre. Mais une incohérence dans cette toile de fond crée un mystère:les deux côtés du paysage ne correspondent pas, présentant une ligne d'horizondifférente. Curieusement, c'est le sourire en coin de La Joconde qui crée le lien entre les deux cotés impossibles du paysage chaotique, et le sourire, qui symbolise la magie de l'instant, tient cohérent ce tableau. Epouse d'un riche marchand de soie, venant d'avoir deux beaux enfants, comblée, son mari a passé commande du portrait au plus réputé des peintres de l'époque. C'est donc une jeune femme épanouieet heureuse que voici et le sfumato procurant une expression de grande douceur à l'œuvre, magnifie encore l'image de cette femme, lui donnant son
caractère envoutant, magnétique. L'histoire précise de cette œuvre reste
hypothétique, mais nous savons que Léonard l'a toujours gardée avec lui, ne la
livrant pas à son commanditaire. François 1er l'a acquise à Ambroise où le
peintre protégé...
tracking img