La joconde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (440 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Joconde, ou Portrait de Mona Lisa, est un tableau de Léonard de Vinci, réalisé entre 1503 et 1506, qui représente un buste, probablement celui de la florentine Mona Lisa del Giocondo. Cettepeinture à l'huile sur panneau de bois de peuplier de 77 x 53 cm est exposée au musée du Louvre à Paris. La Joconde est l'un des rares tableaux attribués de façon certaine à Léonard de Vinci.
La Jocondeest devenue un tableau éminemment célèbre car, depuis sa réalisation, nombre d'artistes l'ont prise comme référence. Elle constitue en effet l'aboutissement des recherches du xve siècle sur lareprésentation du portrait. À l'époque romantique, les artistes ont été fascinés par l'énigme de La Joconde et ont contribué à développer le mythe qui l'entoure, en faisant de ce tableau l’une des œuvres d'artles plus célèbres du monde, si ce n'est la plus célèbre. Au xxie siècle, elle est devenue l'objet d'art le plus visité au monde, juste devant le diamant Hope1.Le 22 août 1911, Louis Béroud se rend auLouvre pour y faire un croquis de sa prochaine toile Mona Lisa au Louvre, mais à la place de La Joconde se trouve un grand vide3. Béroud contacte les gardiens, qui indiquent que l'œuvre doit être àl'atelier photographique. Quelques heures plus tard, Béroud s'enquiert à nouveau auprès des surveillants et on lui apprend que Mona Lisa n'est pas chez les photographes. Le tableau a bel et bien étévolé le 21 août 1911. On soupçonne le poète Guillaume Apollinaire (qui avait quelques années auparavant employé comme secrétaire et factotum Géry Pieret qui avait lui-même dérobé des statuettes et desmasques phéniciens au Louvre4) et le peintre Pablo Picasso d'être les auteurs de ce vol, revendiqué par ailleurs par l'écrivain italien Gabriele D'Annunzio. La Société des amis du Louvre offre unerécompense de vingt-cinq mille francs, par ailleurs un anonyme propose de doubler cette somme. La revue L'Illustration promet cinquante mille francs pour qui rapporterait le tableau dans les locaux du...
tracking img