La justice

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2397 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La justice

Introduction
Les symboles de la justice sont la balance et le glaive, ainsi que la plume.

Pour la petite histoire, cela vient de l'Egypte ancienne, où selon le mythe, après leur mort les hommes subissent le jugement d'Osiris : on place leur cœur dans un plateau de la balance, et une plume dans l'autre plateau. Si le cœur est plus lourd que la plume, c'est que l'homme, au coursde sa vie, ne s'est pas suffisamment élevé vers la vertu, il est resté englué dans la pesanteur de la terre et de la chair. Un affreux monstre vient alors le dévorer. Seuls ceux dont le cœur est plus léger qu'une plume peuvent entrer au paradis.

Et le glaive alors ? Le glaive sert à trancher, et à trancher droit. La justice ne doit pas seulement évaluer, peser le pour et le contre, elle doitaussi décider.

Ah, encore un mot d'introduction : historiquement, les philosophes ont d'abord pensé la justice comme ordre. Selon Platon, la cité juste est celle dans laquelle chacun est à sa place, c'est-à-dire ce pour quoi il est le plus doué. Les travailleurs au travail, chacun selon son habileté propre ; les courageux dans l'armée ; et les sages au gouvernement.

La justice réside-t-elledans l'égalité ?
La justice corrective
A première vue, la justice consiste à traiter tout le monde de la même manière. La justice serait donc fondamentalement égalitaire.

C'est d'ailleurs le sens de la loi du talion (du latin talis, tel), cette loi ancestrale que l'on retrouve dans l'Ancien testament et qui affirme tout simplement : « œil pour œil, dent pour dent ».

C'est ce qu'Aristoteappelle la justice corrective, car elle consiste à corriger un tort, par exemple à réparer un vol. Le voleur devra donc rendre ce qu'il a volé. C'est une justice arithmétique.

Mais, me direz-vous, le voleur ne devrait-il pas rembourser davantage que ce qu'il a volé ? Celui qui a donné un coup ne doit-il pas en recevoir deux ? Le risque de ce principe est de mener à une escalade de la violence, ou àune violence perpétuelle du type vendetta. La loi du talion visait justement à briser ce cycle de la violence.

La justice distributive
Mais la justice est-elle toujours dans l'égalité ? A première vue, il est juste de donner autant à chacun, par exemple quand on partage un repas. Mais regardons-y de plus près : faut-il donner autant à l'enfant et au travailleur ? Evidemment non : car l'un ades besoins beaucoup plus grands que l'autre. De même, faut-il donner autant à tous les travailleurs ? Ici la question est plus délicate, mais on peut penser qu'il est juste de donner à chacun une part proportionnelle à son mérite ou à son efficacité.

Ainsi Aristote introduit un deuxième concept, celui de justice distributive. Et celle-ci n'est pas arithmétique comme la précédente, maisgéométrique, c'est-à-dire qu'elle ne suit pas le principe d'égalité mais le principe de proportionnalité.

La discrimination positive
Dans les universités américaines, les noirs étaient sous-représentés. C'est-à-dire qu'il y avait moins de noirs, en proportion, dans l'université que dans la société (par exemple, 10 % de noirs dans la société mais seulement 1 % dans l'université). Si nous supposons que lesystème de recrutement est égalitaire (par exemple un concours anonyme), et que tous les individus de la société désirent également être recrutés (ce qui n'est pas toujours évident : par exemple les femmes sont peut-être moins intéressées par la politique ou les sciences de l'ingénieur que les hommes), alors c'est qu'il y a une injustice quelque part. Pour mettre fin à cette injustice, unesolution s'est peu à peu imposée : la discrimination positive.

Il s'agit tout simplement de favoriser les noirs en biaisant le système de recrutement (par exemple en ajoutant quelques points à tous les candidats noirs), jusqu'à ce que la population universitaire reflète la population d'ensemble. Les partisans de la discrimination positive considèrent que la justice n'est réalisée qu'au moment où...
tracking img