La justice

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (742 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les biens de la justice

La justice est un concept, il y a plusieurs façons de le définir. Depuis le début des civilisations et surtout depuis le début de la philosophie, la conception de lajustice est étudiée. Cependant, il y a abondamment de points de vue différents. Tout d’abord, dans la « République de Platon », il y a un extrait en particulier qui mérite d’être abordé.(page 1 à 3 durecueil de Philo) La conception de la justice de Glaucon est-elle adéquate? Premièrement, nous avons la conception qui signifie : La manière particulière de se représenter quelque chose dans la pensée.Deuxièmement, nous avons justice qui signifie : « principe moral qui exige le respect du droit de l’équité ». Troisièmement, nous avons adéquat qui signifie : « correspondre parfaitement à un objet;approprié »? Donc, nous pouvons reformuler la question de manière suivante : La manière particulière de se représenter quelque chose dans la pensée de Glaucon d’un principe moral qui exige le respectdu droit de l’équité, correspond t- il de façon approprié parfaitement à son objet approprié? À la suite de la lecture, le fait que les hommes qui veulent être juste le font contre leur gré et parcequ’ils y sont contraints, et que l’existence de l’homme injuste est évidemment meilleur que celle du juste, laisse place à discussion. Il peut par exemple, il y avoir des répercussions à la naturefondamentale de l’homme ou un questionnement sur l’existence et la valeur de chacun d’entre nous. Pour ma part, je suis totalement contre la thèse de Glaucon. Premièrement, je montrerais que tout ceux quisont juste ne le font pas contre leur gré. Deuxièmement,

Tout d’abord, je suis d’avis que la justice est un bien et non un mal et que le bien que cela procure est supérieure aux biens que l’injusticepeut procurer à celui qui le commet. Ensuite, je pense que la justice fait partie du deuxième type de bien, celui que nous aimons pour lui-même et aussi pour ce qui en découle. Car, le fait...
tracking img